Effect of susceptible and resistant canola plants on Plasmodiophora brassicae resting spore populations in the soil.

Hwang, S.F., Ahmed, H.U., Zhou, Q-X., Rashid, A., Strelkov, S.E., Gossen, B.D., Peng, G., et Turnbull, G.D. (2013). « Effect of susceptible and resistant canola plants on Plasmodiophora brassicae resting spore populations in the soil. », Plant Pathology, 62(2), p. 404-412. doi : 10.1111/j.1365-3059.2012.02636.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Plasmodiophora brassicae, agent de la hernie, constitue une grave menace pour la production de canola (Brassica napus) dans l’Ouest canadien. Nous avons mené des expériences en serre, en miniparcelles et au champ, en vue d’évaluer les effets de la culture de génotypes de canola résistants et sensibles au P. brassicae sur les populations de spores dormantes du sol. Dans le cas du canola sensible cultivé en miniparcelles, nous avons observé une augmentation de la concentration de spores de 1,4 × 108 spores mL-1 de sol. Dans le cas du canola sensible cultivé au champ, nous avons mesuré une concentration de 1 × 1010 spores g-1 de galle. La culture répétée de lignées de canola sensibles a causé la formation d’une masse de galles plus élevée que la culture répétée de lignées résistantes, en plus d’entraîner une diminution de la hauteur des plantes, une augmentation de la gravité de la hernie chez les lignées sensibles et une hausse du nombre de spores dormantes dans le sol.

Date de modification :