Crop protection and mortality of Agriotes obscurus wireworms with blended insecticidal wheat seed treatments.

Vernon, R.S., van Herk, W.G., Clodius, M., et Harding, C. (2013). « Crop protection and mortality of Agriotes obscurus wireworms with blended insecticidal wheat seed treatments. », Journal of Pest Science, 86(1), p. 137-150. doi : 10.1007/s10340-011-0392-z  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Au Canada et dans une bonne partie de l’hémisphère nord, on manque de traitements insecticides des semences efficaces pour atténuer les dommages infligés aux cultures céréalières par les larves de taupins (Coleoptera: Elateridae) et maintenir les effectifs de ces ravageurs sous le seuil de dommages économiques. Dans le cadre d’essais au champ réalisés de 2006 à 2008, nous avons évalué la capacité du thiaméthoxame et du fipronil, appliqués individuellement ou en mélange, de protéger adéquatement les cultures de blé et de réduire les populations de larves résidentes et néonates. Appliqué individuellement à raison de 5 ou de 10 g m.a./100 kg de semence de blé, le thiaméthoxame a permis de bien protéger les cultures et les rendements, mais il n’a pas réduit de façon significative les effectifs larvaires du taupin obscur (Agriotes obscurus). Utilisé individuellement à des doses variant entre 5 et 50 g m.a./100 kg de semence de blé, le fipronil a permis de bien protéger les cultures et les rendements et a induit une forte mortalité parmi les effectifs larvaires résidents et néonates. Le thiaméthoxame (10 g m.a.) a d’abord été appliqué en mélange avec le fipronil à raison de 50, 5, 0,5, 0,05 et 0,005 g m.a./100 kg de semence, puis à une gamme de doses de fipronil à raison de 50, 5, 1, 0,5 et 0,1 g m.a. Aux doses de 50, 5 ou 1 g m.a., les mélanges de thiaméthoxame (10 g m.a.) et de fipronil ont fourni une protection des cultures et des rendements équivalente ou supérieure à celle conférée par l’ancien standard de l’industrie Vitavax Dual (à base de lindane). Les parcelles traitées avec un mélange de thiaméthoxame (10 g m.a.) et de fipronil aux doses de 50, 5, 1 et 0,5 g m.a. contenaient beaucoup moins de larves résidentes ou néonates que les parcelles témoins et approximativement les mêmes nombres que les parcelles traitées au Vitavax Dual. Appliqués en mélange à ces doses, le thiaméthoxame et de fipronil confèrent une meilleure protection des cultures et des rendements que lorsqu’ils sont utilisés individuellement et entraînent une forte mortalité parmi les effectifs larvaires résidents et néonates. La forte mortalité larvaire induite par ces mélanges élimine la menace économique posée par les larves de taupins dans les cultures pendant au moins trois ans et ce, à des doses beaucoup plus faibles que celles anciennement recommandées pour le Vitavax Dual.

Date de modification :