Propagation strategies and genetic fidelity in strawberries.

Debnath, S.C. (2013). « Propagation strategies and genetic fidelity in strawberries. », International Journal of Fruit Science, 13(1-2), p. 3-18. doi : 10.1080/15538362.2012.696520  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les fraises jouissent depuis longtemps d’une énorme popularité auprès des consommateurs. Récemment, d’énormes progrès ont été accomplis dans la culture des tissus végétaux et, de ce fait, dans le microbouturage. Les régulateurs de croissance et les milieux de culture, spécifiques à chaque génotype, semblent avoir un effet important sur la morphogenèse in vitro. On croit que l’automatisation du microbouturage, au moyen de bioréacteurs, pourrait réduire les coûts de multiplication; toutefois, pour atteindre une production optimale, on doit mieux comprendre les réactions physiologiques et biochimiques des plantes aux signaux du micromilieu de culture. En outre, on doit trouver les conditions de culture physiques et chimiques permettant de maximiser la morphogenèse dans les systèmes de culture sur milieu liquide. Le manque de fidélité génétique des clones peut constituer un grave problème; ainsi, des méthodes moléculaires permettant de réduire la variation génétique à des niveaux acceptables ont été mises au point. Dans le présent article, nous examinons en profondeur les progrès réalisés à divers points de vue dans la multiplication in vitro des fraisiers, sur milieu gélosé semi-solide et sur milieu liquide, au moyen de bioréacteurs. Cette technique est utilisée pour l’amélioration des fraisiers et leur production commerciale. En outre, nous examinons la possibilité d’utiliser des marqueurs moléculaires pour évaluer la fidélité, l’uniformité et la stabilité génétiques des plantes obtenues par microbouturage ainsi que la pureté génétique des plantes donneuses et des régénérats tissulaires.

Date de modification :