Categorization and numerical assessment of wireworm mobility over time following exposure to bifenthrin.

van Herk, W.G. et Vernon, R.S. (2013). « Categorization and numerical assessment of wireworm mobility over time following exposure to bifenthrin. », Journal of Pest Science, 86(1), p. 115-123. doi : 10.1007/s10340-011-0381-2  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous analysons l’effet de l’insecticide pyréthroïde bifenthrine incorporé au sol à raison de 100, 200 et 300 g m.a./ha sur les larves du dernier stade du taupin obscur (Agriotes obscurus) (Coleoptera: Elateridae), et nous présentons une méthode permettant d’évaluer l’état de santé et la mobilité des larves en fonction du temps. Les larves de taupin sont devenues moribondes dans l’heure qui a suivi leur transfert dans du sol amendé avec de la bifenthrine à l’une ou l’autre des trois doses susmentionnées. Après être demeurées moribondes durant deux semaines dans les sols amendés, les larves de taupin se sont rétablies dans les 7 jours qui ont suivi leur transfert dans du sol exempt d’insecticide. Une forte proportion (0,13–0,93) des larves placées dans du sol amendé ont gagné la surface du sol et y sont demeurées moribondes pendant au moins deux semaines; en comparaison, les larves transférées dans du sol non amendé n’ont pas migré vers la surface du sol. Huit catégories de mobilité ont été observées et sont ici décrites, et une nouvelle méthode permettant d’évaluer l’état de santé et la mobilité des larves en fonction du temps est présentée.

Date de modification :