Energy Inputs for Conservation and Conventional Primary Tillage Implements in a Clay Loam Soil.

McLaughlin, N.B., Drury, C.F., Reynolds, W.D., Yang, X.M., Li, Y.X., Welacky, T.W., et Stewart, G. (2008). « Energy Inputs for Conservation and Conventional Primary Tillage Implements in a Clay Loam Soil. », Transactions of the ASABE, 51(4), p. 1153-1163.

Résumé

Nous avons utilisé un tracteur de recherche instrumenté pour déterminer les intrants énergétiques nécessaires à l’utilisation de huit instruments aratoires sur un sol de type loam argileux Brookston dans le sud ouest de l’Ontario (Canada). Les mesures énergétiques comprenaient le tirant, la consommation de carburant (L ha-1) et la consommation spécifique de carburant (L GJ-1), une mesure indiquant à quel point le tracteur est adapté à l’instrument. Les instruments comprenaient une charrue à socs et versoirs, un chisel, un rippeur à disques, un ensemble chisel et soc à ailes ouvertes, un pulvériseur, un coutre cannelé, un instrument pour travail du sol profond (deep zone till) et un instrument pour travail du sol superficiel (shallow zone till). L’étude, en blocs aléatoires complets, a porté sur quatre ans (2002-2005), avec un labour à l’automne durant la phase blé d’une rotation maïs soja blé d’automne. Le pulvériseur et le coutre cannelé n’étaient pas des instruments de labour efficaces, car ils ne pénétraient le loam argileux qu’à une profondeur de 50 à 60 mm. Les six autres instruments travaillaient à une profondeur de 170 à 190 mm, sauf le deep zone till qui était conçu pour travailler à environ 340 mm et avait pour but d’ameublir le sous sol compacté et de briser les semelles de labour. Le tirant moyen de ces instruments était compris entre 16,3 kN m-1 dans le cas du deep zone till et 5,0 kN m-1 dans le cas du shallow zone till. La consommation de carburant allait de 21,6 L ha-1 pour la charrue à socs et versoirs à 6,5 L ha-1 pour le shallow zone till. La consommation spécifique de carburant était comprise entre 110 L GJ-1 pour le deep zone till et 204 L GJ-1 pour le pulvériseur. Les larges fourchettes pour le tirant, la consommation de carburant et l’efficacité du tracteur indiquent qu’il est possible de réaliser facilement des économies d’énergie importantes en choisissant les instruments à faible consommation d’énergie et une taille de tracteur adaptée aux paramètres opérationnels de l’instrument.