Sélection de la langue

Recherche

Les communautés végétales et les propriétés du sol jouent un rôle dans les effets de l'utilisation des terres agricoles sur les champignons mycorhiziens à arbuscules dans l'écorégion de prairie mixte des grandes plaines d’Amérique du Nord

Bainard LD, Chagnon P-L, Cade-Menun BJ, Lamb EG, LaForge K, Schellenberg M, Hamel C (2017) Plant communities and soil properties mediate agricultural land use impacts on arbuscular mycorrhizal fungi in the Mixed Prairie ecoregion of the North American Great Plains. Agriculture, Ecosystems & Environment 249:187-195.

Résumé

© 2017. Les champignons mycorhiziens à arbuscules (MA) jouent un rôle important dans le fonctionnement et la durabilité des agroécosystèmes, mais ils sont sensibles aux changements dans l'utilisation des terres. L'objectif de cette étude était de déterminer l'effet des pratiques d'utilisation des terres agricoles sur les communautés fongiques de champignons MA et d'identifier les facteurs qui motivent leur regroupement dans l'écorégion de prairie mixte des grandes plaines d’Amérique du Nord. Des échantillons de sol ont été prélevés dans les quatre principaux types de terres agricoles de la région (cultures annuelles, prairies naturelles, prairies cultivées et fossés routiers) à cinq endroits et à trois profondeurs de sol (0-15, 15-30 et 30-60 cm). La diversité et la composition des communautés de champignons MA ont été déterminées par séquençage à haut débit (Pyroséquençage 454). Nous avons constaté que le type d'utilisation de la terre influait considérablement sur la diversité et la composition des communautés de champignons MA. Les terres servant à la culture d’annuelles étaient celles qui présentaient la plus faible diversité et une composition communautaire distincte par rapport aux autres types d'utilisation des terres. Cet effet était plus prononcé dans la couche supérieure du sol (0-15 cm), mais il était encore évident dans les couches plus profondes (15-30 et 30-60 cm). Une analyse plus poussée a révélé que les communautés de champignons MA des couches plus profondes du sol représentaient un sous-ensemble imbriqué des communautés de la couche superficielle du sol. La modélisation par équation structurelle a révélé que l'utilisation des terres avait un effet indirect sur les communautés de champignons MA par la modification des communautés végétales et des propriétés du sol.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :