Glyoxylate cycle and metabolism of organic acids in scutellum of barley seeds during germination.

Ma, Z., Marsolais, F., Bernards, M.A., Sumarah, M.W., Bykova, N.V., et Igamberdiev, A.U. (2016). « Glyoxylate cycle and metabolism of organic acids in scutellum of barley seeds during germination. », Plant Science. doi : 10.1016/j.plantsci.2016.04.007  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Chez l’orge (Hordeum vulgare L.), le cycle du glyoxylate est déclenché durant le processus de développement entre le stade de la graine sèche et l’établissement du semis, et les huiles emmagasinées dans le scutellum des graines sont mobilisées, comme l’indique l’activité de l’isocitrate lyase et de la malate synthase. Le succinate produit est converti en glucides par la phosphoénolpyruvate carboxykinase et en acides aminés par des aminotransférases, alors que les acides organiques libres pourraient participer à l’acidification des tissus de l’albumen, libérant ainsi l’amidon emmagasiné, qui peut alors être métabolisé. L’acide organique observé en plus grande abondance dans le scutellum était le citrate, tandis que la concentration de malate diminuait durant les trois premières journées de germination, et la concentration de succinate était faible dans le scutellum et l’albumen. Le malate était plus abondant dans les tissus de l’albumen durant les trois premières journées de germination, avant que le citrate devienne prédominant, ce qui indique que le malate pourrait être le principal acide causant l’acidification de l’albumen. Le cycle du glyoxylate coïncidait avec une augmentation du rapport ATP/ADP, une accumulation de H2O2 ainsi qu’une modification de l’état d’oxydo­réduction de l’ascorbate et du glutathion. Nous en concluons que le cycle du glyoxylate dans le scutellum des graines de céréales pourrait être important non seulement pour la conversion des acides gras en glucides, mais aussi pour l’acidification de l’albumen et la synthèse des acides aminés.

Date de modification :