The altered photosynthetic machinery during compatible virus infection.

Li, Y., Cui, H., Cui, X., et Wang, A.M. (2016). « The altered photosynthetic machinery during compatible virus infection. », Current Opinion in Virology, 17, p. 19-24. doi : 10.1016/j.coviro.2015.11.002  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Organelle présente seulement dans les cellules végétales et chez certains protistes, le chloroplaste, qui constitue la principale source d’énergie métabolique, sert aussi à détecter le stress biotique et abiotique et à produire des signaux de défense. Les chloroplastes sont depuis longtemps reconnus comme une cible commune de nombreux phytovirus. Les virus peuvent modifier directement les membranes du chloroplaste pour y assembler le complexe de réplication de leur génome. Pour soutenir leur infection, les virus pourraient, par un mécanisme encore inconnu, réguler à la baisse des gènes liés au chloroplaste et à la photosynthèse. Ils pourraient également entraver le fonctionnement de la machinerie photosynthétique par des interactions protéine‐protéine. Notre article de synthèse résume brièvement les connaissances actuelles sur les modifications de la machinerie photosynthétique par les phytovirus, souligne le rôle important des chloroplastes dans le processus d’infection et aborde la pathogenèse associée au chloroplaste.

Date de modification :