Proteomic insights into synthesis of isoflavonoids in soybean seeds.

Dastmalchi, M. et Dhaubhadel, S. (2015). « Proteomic insights into synthesis of isoflavonoids in soybean seeds. », Proteomics, 15(10), p. 1646-1657. doi : 10.1002/pmic.201400444  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les graines de soja constituent la principale source d’isoflavonoïdes de l’alimentation humaine. Il s’agit d’un groupe de substances végétales naturelles presque totalement exclusives aux légumineuses. Les isoflavonoïdes réduisent le risque d’un grand nombre de maladies chroniques chez l’humain. La biosynthèse et l’accumulation de cette classe de composés relèvent d’un caractère multigénique complexe, qui peut varier de manière importante entre les cultivars de soja et selon le milieu de culture. Il existe une quantité considérable de données génomiques, transcriptomiques et métabolomiques sur la biosynthèse des isoflavonoïdes, mais le lien entre les familles multigéniques et leurs protéines apparentées représente un chaînon manquant qui pourrait nous fournir de nombreux renseignements fonctionnels. Le protéome changeant chez la graine en développement peut aider à comprendre l’augmentation corrélative des isoflavonoïdes, alors que le protéome maternel du tégument peut permettre d’établir le lien entre les mécanismes hérités du métabolisme et de la signalisation. En ce sens, la protéomique de la graine de soja a révélé la présence d’enzymes clés du métabolisme secondaire, dont la quantité varie tout au long du développement de la graine. La protéomique du tégument a quant à elle révélé l’existence de matériel métabolique spécifique de la biosynthèse des isoflavonoïdes (isoflavonoïde réductase) qui pourrait influer sur le contenu chimique de ce tissu. Les futures analyses protéomiques de la biosynthèse des isoflavonoïdes devraient être axées sur le développement de protéomes quantitatifs, spécifiques des tissus permettant de mettre en évidence des protéines métaboliques peu abondantes de manière à ce que l’on puisse comprendre tous les facteurs en cause.

Date de modification :