Application avant la levée d'un taux biologiquement efficace de sulfentrazone au soja.

Walsh, K.D., Soltani, N., Hooker, D.C., Nurse, R.E., et Sikkema, P.H. (2015). « Application avant la levée d'un taux biologiquement efficace de sulfentrazone au soja. », Canadian Journal of Plant Science, 95(2), p. 339-344. doi : 10.4141/CJPS-2014-264  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le sulfentrazone est un herbicide qui inhibe le protoporphyrinogène et fait actuellement l'objet d'une évaluation en vue de son usage dans les cultures de soja en Ontario, au Canada. L’étude devait essentiellement établir la dose de sulfentrazone qu'il faudrait appliquer avant la levée (PRE) pour réduire la population d'amarante à racine rouge, de petite herbe à poux, de chénopode blanc et de sétaire verte de 50 ou de 90 %. Les auteurs ont procédé à sept essais sur le terrain au cours d'une période de trois ans (2007, 2008 et 2009), dans le sud-ouest de l'Ontario, en vue d’évaluer l'efficacité de l'application PRE d'une dose de sulfentrazone allant de 26 à 1 120 g de substance active par hectare. Pour obtenir une diminution de 50 % du poids sec de l'amarante à racine rouge, de la petite herbe à poux, du chénopode blanc et de la sétaire verte, il faut respectivement appliquer 104, 139, 15 et 65 g de substance active de sulfentrazone avant la levée; pour parvenir à une réduction de 90 % du poids sec de la masse aérienne des mêmes adventices, la dose à appliquer avant la levée s’établit respectivement à 241, 514, 133 et 721 g de matière active par hectare. L'application de sulfentrazone avant la levée ne cause des dommages au soja qu'aux taux de 560 et de 1 120 g de matière active par hectare, les dommages s’élevant respectivement à 6 et à 13 % quatre semaines après traitement. Le désherbage assuré par l'application PRE d'une dose de 600 g de substance active de sulfentrazone par hectare suffit pour maintenir un rendement de 90 % comparativement au rendement de la parcelle témoin, sans mauvaises herbes. Par conséquent, l'application PRE de sulfentrazone pourrait autoriser une excellente (> 90 %) lutte contre les adventices sélectionnées, sans dommages à la culture ou des dommages minimes. Puisque l'efficacité du désherbage varie avec l'espèce, il est toutefois impossible de lutter contre un large spectre d'adventices en recourant uniquement au sulfentrazone.

Date de modification :