Evaluation of somatic embryos of alfalfa for recombinant protein expression.

Fu, G., Grbić, V., Ma, S., et Tian, L.-N. (2014). « Evaluation of somatic embryos of alfalfa for recombinant protein expression. », Plant Cell Reports, 34(2), p. 211-221. doi : 10.1007/s00299-014-1700-x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

On a étudié, par génie génétique, la possibilité d’utiliser des végétaux pour la production de protéines recombinantes à faible coût. Cependant, les degrés d’expression des protéines dans les tissus des végétaux ont été faibles, ce qui limite l’utilisation commerciale de ce moyen d’expression. Les embryons somatiques ressemblent aux embryons zygotiques sur de nombreux plans et peuvent accumuler des concentrations plus élevées de protéines, comme c’est le cas avec les semences véritables. Dans cette étude, on a étudié des embryons somatiques de luzerne (Medicago sativa L.) pour évaluer l’expression de protéines recombinantes. Trois gènes hétérologues, y compris le gène rapporteur scientifique standard uid qui code pour la β-glucuronidase et deux gènes d’intérêt, à savoir ctb codant pour la sous-unité B de la toxine cholérique (CTB) et hIL-13 codant pour l’interleukine 13 humaine, ont été introduits indépendamment à la luzerne via une transformation par Agrobacterium. Les embryons somatiques ont été par la suite induits à partir de végétaux transgéniques porteurs de ces gènes. Les embryons somatiques accumulent environ deux fois plus de protéines recombinantes que les organes des végétaux, y compris les racines, les tiges et les feuilles. Les protéines recombinantes CTB et hIL-13 accumulent respectivement jusqu’à 0,15 et 0,18 % des protéines solubles totales dans les embryons somatiques de luzerne. Les protéines recombinantes exprimées dans les embryons somatiques ont également affiché une activité biologique. Étant donné que les embryons somatiques peuvent être induits dans nombreuses espèces végétales et que leur production peut être accrue par différents moyens, ils pourront servir d’outil d’expression efficace pour la production de protéines recombinantes.

Date de modification :