Inhibition of insect glutathione S-transferase (GST) by conifer extracts.

Wang, Z., Zhao, Z., Abou-Zaid, M., Arnason, J.T., Liu, R., Walshe-Roussel, B., Waye, A., Liu, S., Saleem, A., Cáceres, L.A., Wei, Q., et Scott, I.M. (2014). « Inhibition of insect glutathione S-transferase (GST) by conifer extracts. », Archives of Insect Biochemistry and Physiology. doi : 10.1002/arch.21192  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les synergistes insecticides inhibent biochimiquement l’activité enzymatique métabolique chez les insectes, et ils sont utilisés pour accroître l’efficacité des insecticides et comme outil diagnostic pour les mécanismes de résistance. Une attention considérable a été portée à la découverte de nouveaux synergistes phytochimiques ayant des activités biologiques reconnues, plus précisément une capacité d’inhibition enzymatique. Le pin gris (Pinus banksiana Lamb.), l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP), le sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.) et le mélèze laricin (Larix laricina (Du Roi) Koch) sont utilisés par les Autochtones du Canada dans leur médecine traditionnelle, particulièrement pour les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de ces végétaux, reposant sur l’inhibition enzymatique. Pour trouver dans ces végétaux de possibles substances allélochimiques ayant une activité synergique, des extraits éthanoliques bruts et des fractions méthanol/eau ont été exposés à une séparation sur colonne chromatographique Sephadex LH-20, après quoi ont été réalisés des essais in vitro d’inhibition de la glutathion S‑transférase (GST) sur homogénats d’intestin moyen et de corps gras de doryphores de la pomme de terre (Leptinotarsa decemlineata (Say)) résistants aux insecticides. Les fractions présentant une activité similaire ont été combinées et analysées par chromatographie en phase liquide à très haute pression couplée à la spectrométrie de masse. Une lignane, le (+)‑laricirésinol‑9′‑p‑coumarate, a été trouvée dans des extraits de cônes de P. mariana, ainsi que dans des extraits d’écorce de L. laricina et de A. balsamea. Un flavonoïde, la taxifoline, a été trouvé dans des extraits de cônes de P. mariana et de P. banksiana, ainsi que dans des extraits d’écorce de L. laricina. Les deux composés inhibent l’activité de la GST, la taxifoline montrant à cet égard une plus forte activité que le (+)‑laricirésinol‑9′‑p‑coumarate et l’inhibiteur standard de la GST, le maléate de diéthyle. Les résultats laissent penser que ces composés pourraient être envisagés en tant que nouveaux synergistes insecticides potentiels.

Date de modification :