Evaluation of different approaches for modeling Escherichia coli O157:H7 survival on field lettuce.

McKellar, R.C., Peréz Rodriguez, F., Harris, L.J., Moyne, A.-L., Blais, B., Topp, E., Bezanson, G.S., Bach, S.J., et Delaquis, P.J. (2014). « Evaluation of different approaches for modeling Escherichia coli O157:H7 survival on field lettuce. », International Journal of Food Microbiology, 184, p. 74-85. doi : 10.1016/j.ijfoodmicro.2014.04.026  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La capacité de prédire le devenir de la bactérie Escherichia coli O157:H7 sur la laitue de plein champ est essentielle à l’élaboration d’évaluations quantitatives fiables des risques microbiens. Nous avons évalué le profil de survie de l’espèce à partir de plusieurs séries de données provenant d’expériences sur le terrain. Nous avons procédé à l’analyse de régression des données en y ajustant un modèle monophasique (log-linéaire) et deux modèles biphasiques (Weibull et Cerf). Nous avons également simulé des modèles probabilistes avec @RISK™, en intégrant les modèles monophasique et biphasiques ajustés afin d’en analyser l’impact sur l’estimation de l’étendue de la mortalité suivant une contamination au champ. L’analyse de régression a montré que, dans la plupart des cas, E. coli O157:H7 suit un profil de décomposition biphasique, tant le modèle de Weibull que celui de Cerf indiquant un bon ajustement aux données individuelles et groupées. De plus, les résultats de l’analyse stochastique révèlent que l’utilisation du modèle log-linéaire pourrait donner lieu à des estimations différentes de celles obtenues avec les modèles biphasiques, la prévalence étant plus faible dans le modèle monophasique puisque celui-ci présume qu’il n’y a pas d’étalement. Les modèles et les résultats issus de ces travaux constituent la première base mathématique permettant de mettre au point des modèles probabilistes pour prévoir le devenir de la bactérie E. coli O157:H7 sur les légumes-feuilles de plein champ.

Date de modification :