Mapping quantitative trait loci controlling common bunt resistance in a doubled haploid population derived from the spring wheat cross RL4452 x AC Domain.

Fofana, B., Humphreys, D.G., Cloutier, S., McCartney, C.A., et Somers, D.J. (2008). « Mapping quantitative trait loci controlling common bunt resistance in a doubled haploid population derived from the spring wheat cross RL4452 x AC Domain. », Molecular Breeding, 21(3), p. 317-325. doi : 10.1007/s11032-007-9131-9  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La résistance du blé à la carie est un caractère hautement désirable pour la protection écologique du classement des grains. Des progrès très utiles ont été réalisés pour la mise au point de variétés de blé résistant mieux à la maladie, et il a été fait état de la cartographie de gènes de résistance verticale. Cependant, on sait moins de choses sur les régions chromosomiques qui régissent la résistance horizontale à la carie. Dans cette étude, nous caractérisons une population ségrégante de 185 lignées diploïdes de grains de printemps dérivées du croisement de RL4452 x AC Domain. Les réactions à un mélange de races de carie ont été évaluées en serre, en deux endroits, dans des conditions simulées d’ensemencement au printemps en champ, sur deux ans. Au total, 369 marqueurs polymorphiques de loci incluant 356 loci microsatellites, 5 séquences génomiques exprimées et 8 gènes ont servi à l’élaboration d’une carte de liaison. L’analyse des loci de caractères quantitatifs (LCQ) à l’aide de la cartographie des intervalles composites a détecté trois LCQ associés à la résistance à la carie, dont deux se trouvaient sur le chromosome 1B et 1 sur le chromosome 7A. Les allèles de AC Domain contribuaient à la résistance à la carie aux trois LCQ. L’utilité de l’étiquetage génétique dans les régions chromosomiques intervenant dans la sélection de la résistance à la carie est analysée.