A Canadian Application of One Health: Integration of Salmonella Data from Various Canadian Surveillance Programs (2005–2010).

Parmley, E.J., Pintar, K.D.M., Majowicz, S.E., Avery, B., Cook, A., Jokinen, C.C., Gannon, V.P.J., Lapen, D.R., Topp, E., Edge, T.A., Gilmour, M., Pollari, F., Reid-Smith, R., et Irwin, R. (2013). « A Canadian Application of One Health: Integration of Salmonella Data from Various Canadian Surveillance Programs (2005–2010). », Foodborne Pathogens and Disease, 10, p. 747-756. doi : 10.1089/fpd.2012.1438  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La plupart des bactéries pathogènes associées aux maladies entériques chez l’humain sont d’origine zoonotique et peuvent être transmises de façon directe des animaux aux humains, ou de façon indirecte par l’ingestion de nourriture ou d’eau. Compte tenu du grand nombre de voies d’exposition et de sources d’exposition possibles, l’épidémiologie de ces agents infectieux est complexe. Pour mieux comprendre ces maladies et trouver des moyens de les prévenir, le recours à une approche intégrée, comme l’approche Une santé, est nécessaire. Dans le présent article, nous nous penchons sur les problèmes posés par les bactéries Salmonella au Canada et nous interprétons des données recueillies dans le cadre de plusieurs programmes canadiens de surveillance et de recherche. Nous décrivons comment des bactéries Salmonella ont été isolées à partir d’échantillons prélevés le long de différentes voies d’exposition et nous comparons les sérovars détectés dans les différentes composantes faisant l’objet d’une surveillance (animal, aliment, environnement et humain). Nous présentons trois exemples afin de montrer comment l’adoption d’une approche axée sur l’interprétation de multiples sources de données de surveillance peut permettre de résoudre des problèmes qui concernent plusieurs ministères et plusieurs territoires. Premièrement, les différences observées relativement aux bactéries Salmonella isolées à partir de coupes de poulet frais prélevées dans le cadre de différents programmes montrent qu’il est important de prendre en considération les objectifs de surveillance et leur incidence possible sur l’information qui est produite. Deuxièmement, nous évoquons le nombre élevé de cas d’infection à Salmonella Enteritidis au Canada pour souligner l’importance d’exercer une surveillance continue et simultanée des cas d’infection chez l’humain et des sources d’exposition dans le but d’orienter les stratégies nationales de lutte et de prévention. Enfin, l’évolution des profils de prévalence du sérovar Salmonella Heidelberg résistant au ceftiofur dans les viandes vendues au détail et chez l’humain montre qu’en exerçant une surveillance intégrée, on peut détecter un problème dans une source d’exposition et le relier à une tendance des maladies chez l’humain. Ensemble, les modèles de surveillance qui intègrent différentes échelles peuvent permettre de tirer parti des infrastructures, des sommes allouées et des bénéfices, et fournir une image multidimensionnelle susceptible de mieux éclairer les programmes de prévention et de lutte.

Date de modification :