A comparison of enrichment and direct plating methods for isolation of Listeria monocytogenes from surface water.

Lyautey, E., Hartmann, A., Lapen, D.R., et Topp, E. (2012). « A comparison of enrichment and direct plating methods for isolation of Listeria monocytogenes from surface water. », Canadian Journal of Microbiology, 58(12), p. 1405-1410. doi : 10.1139/cjm-2012-0418  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Listeria monocytogenes est un pathogene intracellulaire facultatif 41 repandu dans l’environnement. La methode d’isolement de reference inclut une etape d’enrichissement. Nous avons comparé deux protocoles, bases sur un enrichissement ou un etalement direct, pour l’efficacite d’isolement de L. monocytogenes dans des echantillons d’eau de surface. De mars a mai 2006, 126 echantillons d’eau, provenant de 24 sites d’echantillonnage situes sur le bassin de la riviere South Nation (Ontario), ont ete preleves bimensuellement. Les colonies de Listeria spp. presumees ont ete isolees par les deux methodes et les isolats confirmes sur la base de la morphologie des colonies et l’amplification de trois genes impliques dans la pathogenicite de L. monocytogenes : iap, inlA et hlyA. L. monocytogenes a ete detecte dans 31 echantillons par enrichissement et dans 27 echantillons par etalement direct, avec seulement 13 echantillons positifs par l’utilisation des deux approches. Aucune correlation n’a ete observee entre la detection du pathogene et l’abondance de plusieurs bacteries indicatrices. La proportion d’echantillons contenant des isolats appartenant aux groupes serologiques 1/2a, 3a ; 1/2b, 3b, 7 ; 4b, 4d, 4e et Listeria spp. etait significativement differente entre les deux approches. Ceci indique que l’etalement direct serait adapté a la detection de L. monocytogenes dans des echantillons d’eau, mais que chacune des approches presente ses propres biais.

Date de modification :