Octopamine receptor gene expression in three lepidopteran species of insect.

Lam, F., McNeil, J.N., et Donly, B.C. (2013). « Octopamine receptor gene expression in three lepidopteran species of insect. », Peptides, 41, p. 66-73. doi : 10.1016/j.peptides.2012.03.034  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le système octopaminergique des invertébrés est l’équivalent du système adrénergique/noradrénergique des vertébrés et il joue un rôle dans de nombreux processus. Les différentes catégories de récepteurs de l’octopamine (OAR) sont semblables à celles des récepteurs adrénergiques chez les vertébrés. Malgré tout, on en connaît encore peu sur les OAR des différentes espèces d’insectes, ainsi que sur leur quantité et leur répartition dans le corps des insectes. Nous avons cloné des ADNc qui présentaient une forte similarité avec des OAR connus, chez trois espèces de lépidoptères : la fausse-arpenteuse du chou, Trichoplusia ni; la légionnaire uniponctuée, Pseudaletia unipuncta et la piéride du chou, Pieris rapae. Nous avons examiné sept tissus larvaires majeurs et un tissu adulte chez T. ni au moyen de la PCR quantitative en temps réel pour déterminer les taux d’expression relatifs de chaque transcrit de récepteur dans les différents tissus ainsi que le taux d’expression de tous les récepteurs transcrits dans un même tissu. Nous avons aussi examiné un sous-ensemble de ces tissus chez P. unipuncta et P. rapae. Tous les transcrits de récepteurs ont été exprimés dans le système nerveux des trois espèces, mais la distribution des différents types de récepteurs variait entre les espèces. Dans tous les tissus, le transcrit OARbeta2 était le plus abondant, sauf dans les tubes de Malpighi, où l’OARbeta1 était le plus abondant, et dans l’intestin moyen où il n’y avait pas de différence significative entre les quantités de transcrits.

Date de modification :