Detection of protein interactions in plant using a gateway compatible bimolecular fluorescence complementation (BIFC) system.

Tian, G., Yu, Q., Zhang, L., Kohalmi, S.E., et Cui, Y. (2011). « Detection of protein interactions in plant using a gateway compatible bimolecular fluorescence complementation (BIFC) system. », Journal of Visualized Experiments (JoVE), 55(Article No. e3473). doi : 10.3791/3473  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons mis au point une technique de complémentation de fluorescence bimoléculaire (BiFC pour bimolecular fluorescence complementation) pour étudier l’interaction entre deux protéines in vivo. Pour ce faire, nous avons divisé une protéine jaune fluorescente (YFP pour yellow fluorescent protein en deux fragments non chevauchants. Chaque fragment a été cloné en phase avec un gène d’intérêt, et les constructions ont ensuite été introduites chez Nicotiana benthamiana par co-transformation avec Agrobacterium, ce qui permet l’expression transitoire des protéines hybrides. La reconstitution du signal de fluorescence jaune n’est possible que lorsque les protéines d’intérêt interagissent. Pour vérifier et valider les interactions entre des protéines, nous avons utilisé la BiFC et le double hybride de levure (Y2H pour yeast two hybrid). Cette approche permet de mettre en évidence des interactions indirectes qui pourraient ne pas être détectées seulement avec le système Y2H. La technologie Gateway est une plateforme universelle qui permet aux chercheurs d’introduire un gène d’intérêt dans un nombre quasi illimité de systèmes d’expression et d’analyse fonctionnelle. On peut également maintenir l’orientation et le cadre de lecture du gène sans avoir recours à des enzymes de restriction ou à la ligation pour obtenir des clones prêts à exprimer le gène. On peut donc éliminer toutes les étapes de reséquençage visant à assurer la constance des résultats tout au long des expériences. Nous avons réussi à construire une série de vecteurs Y2H pouvant être analysés par la technologie Gateway et la BiFC, offrant ainsi qux chercheurs des outils faciles à utiliser tant pour la BiFC que pour les essais avec Y2H. Nous montrons ici la simplicité d’utilisation de ce système pour vérifier l’interaction entre des protéines chez N. benthamiana.

Date de modification :