Cytogenetic, genomic in situ hybridization (GISH) and agronomic characterization of alien addition lines derived from wheat-Psathyrostachys huashanica.

Wang, Y., Yu, K., Xie, Q., Kang, H., Lin, L., Fan, X., Sha, L., Zhang, H., et Zhou, Y.-H. (2011). « Cytogenetic, genomic in situ hybridization (GISH) and agronomic characterization of alien addition lines derived from wheat-Psathyrostachys huashanica. », African Journal of Biotechnology, 10(12), p. 2201-2211.

Résumé

Nous avons mis au point des lignées d’addition à partir des générations BC1F2 et BC1F3 issues d’un croisement intergénérique entre le blé et le Psathyrostachys huashanica, puis nous avons évalué au champ leurs caractères agronomiques. Nous avons également analysé leur comportement méiotique et leur composition chromosomique, au moyen de techniques cytogénétiques et d’analyses GISH (hybridation génomique in situ). Cinq lignées 2n = 44 et une lignée 2n = 46 ont présenté une méiose régulière et se sont révélées cytologiquement stables. Par appariement des chromosomes, analyse des bandes C et analyse GISH, nous avons établi que les lignées 156-4, 160-12, 160-13, 173-2 et 197-16 (2n = 44) étaient des lignées d’addition renfermant le chromosome 5Ns du P. huashanica à l’état disomique. La lignée 165-2 était une lignée d’addition double, renfermant les chromosomes 3Ns et 5Ns P. huashanica, tous deux à l’état disomique. Neuf autres lignées d’addition renfermaient les chromosomes 1Ns, 2Ns, 4Ns ou 5Ns du P. huashanica, mais à l’état monosomique. Les lignées 241-2 et 241-10 comportaient une translocation robertsonienne. Nous avons aussi observé certaines anomalies chromosomiques telles que chromosomes télosomiques, chromosomes télosomiques traînards, chromatides frères se déplaçant vers un des pôles à l’anaphase I ou chromosomes à séparation asynchrone à la télophase II. Ces résultats semblent indiquer que la présence de chromosomes étrangers provenant du P. huashanica a influé sur le comportement méiotique. Par ailleurs, en comparant les diverses lignées d’addition blé-P. huashanica, nous avons pu établir que le ou les gènes responsables de la présence d’arêtes sont situés dans le chromosome 5Ns du P. huashanica..