Genetic analysis of the xenobiotic resistance-associated ABC gene subfamilies of the Lepidoptera.

Labbé, R.M., Caveney, S., et Donly, B.C. (2011). « Genetic analysis of the xenobiotic resistance-associated ABC gene subfamilies of the Lepidoptera. », Insect Molecular Biology, 20(2), p. 243-256. doi : 10.1111/j.1365-2583.2010.01064.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Certains transporteurs de cassettes de liaison à l’ATP (ABC, pour ATP-binding cassette) des sous-familles B, C et G confèrent une résistance à des xénobiotiques, dont des insecticides. Nous avons identifié des gènes de ces sous-familles qui sont exprimés chez les lépidoptères Trichoplusia ni et Bombyx mori. Le génome de B. mori comprend huit gènes ABC-B qui codent des glycoprotéines P, six gènes -C qui codent des protéines de résistance pléiotrope et treize gènes -G qui codent des analogues de la protéine BCRP (Breast Cancer Resistance Protein). Dans les sous-familles ABC-C et -G, la duplication des gènes contribue à la diversité protéique. Nous avons identifié trois gènes ABC-B et deux ABC-C T. ni. L’analyse de la protéine de résistance pléiotrope de T. ni (TrnMRP) a révélé des caractéristiques uniques, dont le potentiel d’hyperglycosylation de la protéine et l’épissage alternatif du TrnMRP1. Ensemble, ces caractéristiques de la résistance pléiotrope des lépidoptères associées aux cassettes de liaison pourraient expliquer certaines capacités fonctionnelles du transport des xénobiotiques chez ces insectes.

Date de modification :