Insecticidal and bactericidal characteristics of the bio-oil from the fast pyrolysis of coffee grounds.

Bedmutha, R., Booker, C.J., Ferrante, L., Briens, C., Berruti, F., Yeung, K.K.-C., Scott, I.M., et Conn, K.L. (2011). « Insecticidal and bactericidal characteristics of the bio-oil from the fast pyrolysis of coffee grounds. », Journal of Analytical and Applied Pyrolysis, 90(2), p. 224-231. doi : 10.1016/j.jaap.2010.12.011  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans la présente étude, nous voulions produire et caractériser une biohuile obtenue par pyrolyse de marcs de café séchés dans le but d’évaluer ses propriétés pesticides contre certains microorganismes sélectionnés et le doryphore de la pomme de terre. Nous avons effectué la pyrolyse des marcs de café séchés pour produire une biohuile. Nous avons réalisé la pyrolyse à cinq températures différentes se situant entre 400 et 600 °C, à un temps de séjour de la vapeur de 5 secondes, pour étudier l’effet de la température sur le rendement en produits de pyrolyse. Les tendances indiquent clairement un effet marqué de la température sur le rendement en biohuile. Le rendement le plus élevé en biohuile a été de 43,8 p. 100 à 500 °C. Nous avons analysé les gaz par chromatographie gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (CG‑SM). Le rendement en gaz a augmenté et est passé de 17,6 p. 100 à 400 °C à 32,1 p. 100 à 600 °C. Le rendement en produits de carbonisation a diminué, passant de 35,2 p. 100 à 400 °C à 19,6 p. 100 à 600 °C. Nous avons analysé chacune des biohuiles produites entre 400 °C et 600 °C pour vérifier leur action bactéricide et insecticide contre des ravageurs trouvés sur des plantes au Canada pour lesquels des mesures de lutte plus efficaces sont actuellement nécessaires. La biohuile issue des marcs de café séchés a présenté une activité significative contre deux bactéries (Streptomyces scabies et Clavibacter michiganensis ssp. michiganensis) et contre le doryphore de la pomme de terre (Leptinotarsa decemlineata [Say]). Nous avons fractionné la biohuile et analysé les propriétés bactéricide et insecticide des fractions obtenues. Les fractions les plus actives ont été analysées par CG‑SM. Tandis que certains composés dans la biohuile avaient des effets sur l’insecte et les bactéries, la biohuile fabriquée à l’aide des marcs de café contenait aussi des substances chimiques présentant une action insecticide additionnelle sans action bactéricide.

Date de modification :