Class 1 Integrons, Selected Virulence Genes, and Antibiotic Resistance in Escherichia coli Isolated.

Chen, B., Zheng, W., Yu, Y., Huang, W., Zheng, S., Zhang, Y., Guan, X., Zhuang, Y., Chen, N., et Topp, E. (2011). « Class 1 Integrons, Selected Virulence Genes, and Antibiotic Resistance in Escherichia coli Isolated. », Applied and Environmental Microbiology, 77(1), p. 148-155. doi : 10.1128/AEM.01676-10  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La pollution des eaux de surface par les matières fécales est largement répandue dans les pays en développement, où elle constitue une menace pour la santé publique et peut représenter une importante voie pour la propagation, à l’échelle de la planète, de la résistance aux antibiotiques. Le bassin hydrographique de la rivière Minjiang, dans la province du Fujian, est une des régions de la Chine où la production d’animaux d’élevage et de volaille est la plus intensive; c’est aussi une région habitée par plusieurs millions de personnes. Dans l’étude dont il est ici question, on a prélevé (en 2007 et 2008) des échantillons d’E. coli (n = 2788) dans les eaux de surface de sept emplacements de ce bassin; on a ensuite analysé, par PCR, les échantillons afin d’établir la présence de gènes donnés codant des facteurs de virulence, principalement pour les maladies porcines. On a analysé, par PCR, un sous-ensemble d’isolats (n = 500) en vue d’établir la répartition et les caractéristiques des intégrons de classe I et, de ce nombre, un autre sous‑ensemble (n = 200) a été analysé selon le phénotype pour en déterminer la résistance à une gamme d’antibiotiques. En tout, on a dénombré 666 (24 %) isolats d’E. coli porteurs d’au moins un des gènes de virulence suivants : elt, fedA, astA, fasA, estA, stx2e, paa ou sepA. Quarante‑et‑un pour cent des isolats comportaient des intégrons de classe I; ces isolats affichaient une probabilité de résistance à la tobramycine, à la céfopérazone, à la céfazoline, à la ciprofloxacine, à la norfloxacine, à l’azithromycine et à la rifampicine nettement plus élevée que les isolats où aucun intégron de classe I n’avait été détecté. La fréquence de la résistance aux antibiotiques choisis était aussi, sinon plus, élevée que celles des isolats obtenus des matières fécales ou des eaux usées ou encore des isolats cliniques, et dont il est fait état dans les relevés déjà publiés, réalisés en Chine, en Amérique du Nord et Europe. Dans l’ensemble, les E. coli dans le bassin hydrographique de la rivière Minjiang présentent des caractéristiques d’importance, pour ce qui est de la santé publique, à une fréquence très élevée; ces données fournissent donc une justification manifeste en vue de l’investissement dans des stratégies de protection des sources d’eau dans cette importante région agricole et urbaine de la Chine.

Date de modification :