The non-steroidal anti-inflammatory drug diclofenac is readily biodegradable in agricultural soils.

Al-Rajab, A.J., Sabourin, L., Lapen, D.R., et Topp, E. (2010). « The non-steroidal anti-inflammatory drug diclofenac is readily biodegradable in agricultural soils. », Science of the Total Environment, 409(1), p. 78-82. doi : 10.1016/j.scitotenv.2010.09.020  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’acide 2-[2-[(2,6-dichlorophényl)amino]phényl]acétique (diclofénac) est un important médicament anti inflammatoire non stéroïdien très utilisé chez les humains et les animaux pour réduire les inflammations et la douleur. Le diclofénac pourrait atteindre des terres agricoles par l’épandage de biosolides municipaux ou par la présence d’eaux usées. En l’absence de données sur le devenir du diclofénac dans l’environnement, nous avons évalué la persistance du produit dans des sols agricoles incubés en laboratoire. Le 14C-diclofénac s’est rapidement minéralisé, sans retard, lorsqu’il a été ajouté à des sols de textures variées (limon sableux, limon, limon argileux). Dans un éventail de températures du sol et de conditions d’humidité, les résidus extractibles de 14C-diclofénac se sont dissipés et ont présenté des demi vies inférieures à 5 jours. Aucun produit de transformation extractible n’était détectable par chromatographie liquide à haute performance (CLHP). La minéralisation du diclofénac dans le sol limoneux a été supprimée par thermostérilisation. L’ajout de biosolides au sol stérile ou non stérile n’a pas accéléré la dissipation du diclofénac. Ces résultats indiquent que le diclofénac se biodégrade rapidement dans les sols agricoles.

Date de modification :