Cloning and characterization of a novel CONSTANS-like gene from Phalaenopsis hybrida.

Zhang, J.-X., Wu, K.-L., Tian, L.-N., Zeng, S.-J., et Duan, J. (2011). « Cloning and characterization of a novel CONSTANS-like gene from Phalaenopsis hybrida. », Acta Physiologiae Plantarum, 33(2), p. 409-417. doi : 10.1007/s11738-010-0560-4  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le gène CONSTANS (CO) ou son analogue CONSTANS-like (COL) joue un rôle important dans la voie de floraison photopériodique. Nous avons isolé un nouvel ADNc du gène COL de Phalaenopsis hybrida (cv. Wedding Promenade) que nous avons désigné PhalCOL. La séquence complète de l’ADNc comptait 1202 pb et comportait un cadre de lecture ouvert de 987 pb, codant une séquence de 329 acides aminés, dont la masse moléculaire est de 34,87 kDa et le point isoélectrique théorique, de 5,60. Le clone génomique contenait deux exons et un intron de 106 pb au site conservé. L’analyse de l’alignement des acides aminés a montré que PhalCOL présente beaucoup d’homologie avec les séquences traduites des gènes suivants : COL (49 %) de Hordeum vulgare; Hd1 (45 %) d’Oryza sativa et AtCOL4 (46 %) d’Arabidopsis thaliana. PhalCOL comprend deux motifs en doigt de zinc de type boîte B et un domaine CCT. Une épreuve d’expression transitoire dans laquelle nous avons utilisé la protéine de fusion PhalCOL/GFP a révélé que la protéine PhalCOL est située dans le noyau. L’analyse par RT-PCR semi-quantitative a montré que PhalCOL est exprimée dans tous les organes au cours du développement. Les transcrits de PhalCOL s’accumulaient en plus grande quantité dans la tige durant la transition entre la croissance végétative et le développement des organes reproducteurs. La surexpression de PhalCOL chez le tabac a donné lieu à une floraison hâtive. Ces résultats montrent que PhalCOL est un homologue du gène COL et qu’il pourrait jouer un rôle important dans l’initiation des bourgeons et l’activation de la floraison.

Date de modification :