Gibberella stalk rot (Fusarium graminearum) resistance of maize inbreds and their F1 hybrids and their potential for use in resistance breeding programs.

Santiago, R., Reid, L.M., Zhu, X., Butrón, A., et Malvar, R.A. (2010). « Gibberella stalk rot (Fusarium graminearum) resistance of maize inbreds and their F1 hybrids and their potential for use in resistance breeding programs. », Plant Breeding, 129(4), p. 454-56. doi : 10.1111/j.1439-0523.2009.01697.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Fusarium graminearum Schwabe est un des principaux agents de la fusariose de la tige du maïs, au Canada et dans de nombreux autres pays. Les sources adaptées de résistance à cette maladie sont encore rares, mais quelques-unes ont été trouvées récemment. Afin d’évaluer l’utilité de ces sources pour les programmes d’amélioration visant à accroître la résistance à la fusariose de la tige, nous avons croisé selon un plan diallélique complet cinq lignées pures de maïs présentant des sensibilités différentes à la maladie. Nous avons inoculé une suspension de conidies du pathogène à l’entre-nœud situé immédiatement au-dessus du plus élevé des nœuds produisant des racines aériennes. Nous avons évalué pendant deux saisons de culture le taux d’infection, le rendement et le taux de verse des parents ainsi que des produits des croisements réciproques. Nous avons observé des différences significatives entre les lignées pures et les hybrides quant au taux de fusariose. Les lignées pures CM174 et CO325 se sont révélées très sensibles, tandis que les lignées pures 73405 et 73353 se sont révélées résistantes et dotées d’une bonne aptitude générale à la combinaison. Ces dernières pourraient constituer de bonnes sources d’allèles pour les programmes d’amélioration visant à accroître la résistance à la fusariose de la tige.

Date de modification :