Molecular characterization and experimental host range of an isolate of Macroptilium golden mosaic virus that infects Wissadula amplissima in Jamaica.

Collins, A.M., Rehman, M.M., Chowda-Reddy, R.V., Wang, A.M., Fondong, V.N., Brown, J., et Roye, M.E. (2010). « Molecular characterization and experimental host range of an isolate of Macroptilium golden mosaic virus that infects Wissadula amplissima in Jamaica. », Virus Research, 150, p. 148-152. doi : 10.1016/j.virusres.2010.03.008  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les séquences partielles du génome de l’espèce virale provisoire de bégomovirus, MGMV, pour {I}Macroptilium {I}golden {I}mosaic {I}virus, qui ont été publiées provenaient d’un isolat qui avait infecté une plante de l’espèce {I}Macroptilium {I}lathyroides, en Jamaïque. Dans la présente étude, nous avons eu recours à l’amplification par PCR et au clonage pour déterminer la séquence du génome complet d’isolats de MGMV qui infectaient des plantes de l’espèce {I}Wissadula {I}amplissima provenant d’August Town et de Spanish Town, en Jamaïque. L’analyse des séquences a permis de confirmer que le MGMV appartient à une espèce distincte de bégomovirus, conformément à la règle du Comité international de taxonomie des virus selon laquelle les membres d’une même espèce doivent présenter une homologie nucléotidique d’au moins 89 %. En effet, l’homologie nucléotidique maximale observée pour la composante ADN-A du virus CoYSV ({I}Corchorus {I}yellow {I}spot {I}virus) était de 79% et de 66 % pour la composante ADN B [Mexico:Yucatan:2005]. Les noms suivants Macroptilium golden mosaic virus [Jamaica1:Wissadula:AugustTown] (MGMV [JM1:Wd:AT]) et Macroptilium golden mosaic virus [Jamaica1:Wissadula:SpanishTown] (MGMV [JM1:Wd:ST]) ont été proposés pour les isolats respectifs de MGMV d’August Town et de Spanish Town. L’organisation du génome de MGMV [JM1:Wd:AT] et de MGMV [JM1:Wd:ST] est caractéristique de celle observée chez les bégomovirus bipartites de l’hémisphère occidental. Toutes les protéines codées par le génome des virus MGMV [JM1:Wd:AT] et MGMV [JM1:Wd:ST], à l’exclusion de la protéine REn ({I}Replication {I}Enhancer), sont très semblables à celles codées par les bégomovirus de l’hémisphère occidental. Quant aux protéines REn de MGMV [JM1:Wd:AT] et de MGMV [JM1:Wd:ST], elles ressemblent plus à la protéine REn du CoYSV [Vietnam:Hoa Binh:2000], un bégomovirus du Nouveau Monde identifié en Asie. La reconstruction phylogénétique place le MGMV dans le clade auquel appartient le virus de la mosaïque jaune de la pomme de terre (PYMV). Enfin, les résultats d’une étude sur l’éventail des hôtes révèlent que le MGMV [JM1:Wd:AT] peut infecter le haricot, le piment de Cayenne et la tomate.

Date de modification :