Gene expression profiling of developing Brassica napus seed in relation to changes in major storage compounds.

Yu, B., Gruber, M.Y., Khachatourians, G.G., Hegedus, D.D., et Hannoufa, A. (2010). « Gene expression profiling of developing Brassica napus seed in relation to changes in major storage compounds. », Plant Science, 178(4), p. 381-389. doi : 10.1016/j.plantsci.2010.02.007  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le développement de la graine est régi par un réseau complexe de gènes s’exprimant de diverses manières dans l’espace et dans le temps. Nous avons déjà établi que l’accumulation de caroténoïdes dans les graines du Brassica napus était régulée par le développement, les concentrations les plus élevées étant détectées 35 à 40 jours après l’anthèse (JAA). Afin d’étudier les changements d’expression génique accompagnant ce processus, nous avons mesuré les degrés d’expression génique, au moyen de biopuces, depuis le début jusqu’au milieu du développement des graines, chez un cultivar hâtif de B. napus. Au stade 20 JAA, par rapport au stade 35 JAA, 1851 gènes présentaient un degré d’expression au moins deux fois plus élevé, et 1641 gènes, un degré d’expression au moins inférieur de moitié. Parmi les gènes présentant un degré d’expression différent aux deux stades, certains étaient reliés à la synthèse des substances de réserve (amidon, lipides et protéines), quatre étaient reliés à la synthèse des caroténoïdes, et sept étaient reliés à la synthèse des isoprénoïdes. De plus, la biopuce nous a fourni de l’information sur certains facteurs moléculaires semblables à ceux régulant les substances de réserve de la graine chez d’autres espèces végétales; ces facteurs pourraient inclure des réseaux transcriptionnels régissant la synthèse des caroténoïdes dans la graine.

Date de modification :