Application of cDNA-AFLP, EST, and the yeast two-hybrid system in plant virus research.

Wang, A.M., Huang, T.-S., Cui, X., Yi, J., Cui, Y., et Brown, D.C.W. (2010). « Application of cDNA-AFLP, EST, and the yeast two-hybrid system in plant virus research. », dans Wang, A. (dir.) - Principles and Practice of Advanced Technology in Plant Virology, Research Signpost, Kerala, India, Chapitre 11, p. 175-188.

Résumé

La mise au point de nouvelles stratégies antivirales nécessite une compréhension accrue des interactions moléculaires complexes se déroulant entre la plante hôte et le virus qui l’envahit. Les virus ont un génome qui code seulement quelques protéines et dépendent donc grandement des produits géniques de l’hôte pour mener à bien leurs processus de traduction, de réplication et d’infection. Plusieurs outils de génomique, dont les microréseaux à ADN (puce à oligonucléotides et à ADNc), le polymorphisme de longueur des fragments d’ADN complémentaire amplifiés (AFLP), les étiquettes de séquences exprimées (EST) et le système de double hybride en levure, se sont révélés fort utiles pour mieux comprendre les processus d’infection virale et les interactions moléculaires virus-hôte de même que pour rechercher des gènes candidats pour les facteurs de l’hôte. Puisque l’analyse par microréseau a déjà été abordée au chapitre 7, nous traiterons ici des trois autres outils de génomique. Trois protocoles sont fournis à titre de référence.

Date de modification :