Sequential recruitment of the endoplasmic reticulum and chloroplasts for plant potyvirus replication.

Wei, T., Huang, T.-S., McNeil, J.R., Laliberte, J-F., Hong, J., Nelson, R.S., et Wang, A.M. (2010). « Sequential recruitment of the endoplasmic reticulum and chloroplasts for plant potyvirus replication. », Journal of Virology, 84(2), p. 799-809. doi : 10.1128/JVI.01824-09  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La réplication des virus à simple brin d’ARN positif se fait dans le cytoplasme de l’hôte, dans des complexes de réplication du génome viral entourés d’une membrane. Selon les virus, différents organites de la cellule hôte servent à la formation de ces structures de réplication virale : réticulum endoplasmique, chloroplastes, mitochondries, endosomes et peroxysomes. On sait que la protéine 6K des potyvirus est essentiellement une protéine membranaire qui induit la formation de vésicules membranaires aux sites de sortie du réticulum endoplasmique; ces vésicules contiennent les protéines 6K servant à la réplication du génome des potyvirus. Nos résultats montrent que les vésicules induites par la protéine 6K ciblent principalement les chloroplastes, où elles se regroupent et induisent des invaginations dans la membrane de ces organites. La voie de transport vésiculaire et le système de motilité de l’actomyosine jouent un rôle dans l’acheminement des vésicules 6K du réticulum endoplasmique vers les chloroplastes. L’ARN viral, l’ARN double brin ainsi que les composantes de la réplicase virale sont concentrés près des vésicules 6K qui s’associent aux chloroplastes dans les cellules infectées, ce qui semble indiquer que ces vésicules 6K fixées à des chloroplastes constituent le lieu de réplication des potyvirus. Ensemble, ces résultats donnent à penser que les potyvirus se servent successivement du réticulum endoplasmique et des chloroplastes pour répliquer leur génome.

Date de modification :