Longitudinal characterization of resistant Escherichia coli in fecal deposits from cattle fed subtherapeutic antimicrobials.

Alexander, T.W., Reuter, T.R., Sharma, R., Yanke, L.J., Topp, E., et McAllister, T.A. (2009). « Longitudinal characterization of resistant Escherichia coli in fecal deposits from cattle fed subtherapeutic antimicrobials. », Applied and Environmental Microbiology, 75(22), p. 7125-7134. doi : 10.1128/AEM.00944-09  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons examiné, sur le terrain pendant 175 jours, des dépôts fécaux caractéristiques de bovins ayant reçu ou non des facteurs de croissance antimicrobiens afin d’évaluer la croissance et la survie des E. coli totaux ainsi que le nombre et les proportions d’E. coli résistants à l’ampicilline (AmpR) et à la tétracycline (TetR). De plus, nous avons analysé la diversité génotypique et la fréquence des déterminants génétiques codés par les bactéries E. coli AmpR et TetR. Les bovins ont reçu une ration contenant de la chlortétracycline (44 ppm [A44]), de la chlortétracycline et de la sulfadimidine (dans les deux cas 44 ppm [AS700]) ou ne contenant aucun antibiotique (ration témoin). Nous avons prélevé des échantillons des dépôts fécaux à 12 reprises pendant 175 jours. Les E. coli étaient plus nombreux dans les dépôts A44 et AS700 (P < 0,001) que dans les dépôts témoins et représentaient jusqu’à 35,6% et 20,2% des E. coli totaux, respectivement. Une interaction temps-traitement (P < 0,001) a été observée en ce qui a trait au nombre d’E. coli TetR et AmpR. Le nombre de tous les E. coli dans les dépôts a augmenté (P < 0,001) jusqu’au jour 56, sauf pour ce qui est des E. coli AmpR dans les dépôts témoins. Même après 175 jours, un grand nombre d’E. coli TetR ont été détectés dans les dépôts A44 et AS700 (5,9 log10 UFC [g de matière sèche] 1 et 5,4 log10 UFC [g de matière sèche] 1, respectivement). Les génotypes d’E. coli, déterminés par électrophorèse en champ pulsé, étaient diversifiés et influencés par le facteur de croissance antimicrobien et le moment du prélèvement. Parmi ceux qui ont été recherchés, les déterminants blaTEM1, tetA, tetB, tetC, sul1 et sul2 ont été fréquemment détectés. La présence des déterminants dépendait de celle d’antimicrobiens dans les rations. Les dépôts fécaux demeurent une source d’E. coli résistants même après une période considérable d’exposition à l’environnement.

Date de modification :