Molecular characterization and experimental host range of an isolate of Wissadula golden mosaic St. Thomas virus.

Collins, A.M., Mujaddad-ur-Rehman, M., Brown, J.K., Chowda-Reddy, R.V., Wang, A.M., Fondong, V.N., et Roye, M.E. (2009). « Molecular characterization and experimental host range of an isolate of Wissadula golden mosaic St. Thomas virus. », Virus Genes, 39(3), p. 387-395. doi : 10.1007/s11262-009-0401-y  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons amplifié des segments génomiques d’un bégomovirus provenant d’une plante de Wissadula amplissima de la paroisse de St. Thomas, en Jamaïque, qui présentait des symptômes de mosaïque jaune et d’enroulement des feuilles. Nous avons désigné comme suit l’espèce virale provisoire : virus de la mosaïque dorée du Wissadula de St. Thomas (en anglais : Wissadula golden mosaic St. Thomas virus). Pour cloner le génome entier de cet isolat, nous avons préparé des amorces adjacentes pour amplifier, par PCR, les séquences entières de l’ADN‑A et de l’ADN‑B. L’analyse de la séquence du génome entier du bégomovirus en question a permis de confirmer qu’il s’agit d’une espèce distincte, et l’isolat a été nommé Wissadula golden mosaic St. Thomas virus-[Jamaica:Albion:2005] (WGMSTV-[JM:Alb:05]). Le génome du WGMSTV-[JM:Alb:05] est organisé comme celui d’autres bégomovirus à génome bipartite de l’hémisphère occidental. Les analyses phylogénétiques placent les composantes du génome du WGMSTV-[JM:Alb:05] dans le clade du virus de la mosaïque de l’abutilon (Abutilon mosaic virus) et montrent que l’ADN‑A est très étroitement apparenté à celui de quatre espèces de bégomovirus de Cuba : le virus de l’enroulement des feuilles de tabac de Cuba (Tobacco leaf curl Cuba virus), le virus de la rugosité des feuilles de tabac (Tobacco leaf rugose virus), le virus de la marbrure et de l’enroulement des feuilles de tabac (Tobacco mottle leaf curl virus) et le virus du jaunissement et de la distorsion des feuilles de la tomate (Tomato yellow distortion leaf virus). Le motif putatif du site de liaison de la protéine Rep dans la région commune du WGMSTV-[JM:Alb:05] était identique à celui du virus Chino del tomate virus-Tomate [Mexico:Sinaloa:1983], du Sida yellow mosaic Yucatan virus-[Mexico:Yucatan:2005] et du Tomato leaf curl Sinaloa virus-[Nicaragua:Santa Lucia], ce qui semble indiquer que le WGMSTV-[JM:Alb:05] peut former des pseudo-recombinants viables avec ces bégomovirus, mais pas avec d’autres membres du clade de la mosaïque de l’abutilon. L’inoculation par balistique biologique de différentes espèces végétales avec des dimères partiels d’ADN‑A et d’ADN‑B du WGMSTV-[JM:Alb:05] a révélé que le virus infecte le Nicotiana benthamiana et le W. amplissima ainsi que les espèces cultivées du Phaseolus vulgaris (haricot) et du Lycopersicon esculentum (tomate). Les plantes de W. amplissima infectées ont manifesté des symptômes semblables à ceux observés au champ, confirmant que ce virus est l’agent étiologique de la mosaïque jaune chez le W. amplissima.

Date de modification :