Conservation of Lotus and Arabidopsis basic helixloop-helix proteins reveals new players in root hair development.

Karas, B.J., Amyot, L., Johansen, C., Sato, S., Tabata, S., Kawaguchi, M., et Szczyglowski, K. (2009). « Conservation of Lotus and Arabidopsis basic helixloop-helix proteins reveals new players in root hair development. », Plant Physiology, 151(3), p. 1175-1185. doi : 10.1104/pp.109.143867  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les protéines à motif basique hélice-boucle-hélice forment une grande famille de facteurs de régulation de la transcription chez les végétaux. Bien que l’on sache que ces protéines jouent un rôle important dans différents processus de développement, peu d’entre elles ont été caractérisées sur le plan fonctionnel. Nous décrivons, ici, le clonage positionnel du locus ROOTHAIRLESS1 (LjRHL1) de Lotus japonicus. Les mutations délétères dans ce locus empêchent le développement des poils absorbants, ce qui empêche également la colonisation des poils absorbants de l’hôte par des bactéries fixatrices d’azote. Avec cette étude, nous montrons que le gène LjRHL1 code un présumé facteur de transcription à motif basique hélice-boucle-hélice dont le fonctionnement non redondant permet la régulation du développement des poils absorbants chez L. japonicus. La recherche d’homologie et les expériences de complémentation interespèces ont permis de déterminer que trois membres de la famille des protéines à motif basique hélice-boucle-hélice d’Arabidopsis thaliana (At2g24260, At4g30980 et At5g58010) étaient équivalents à la protéine LjRHL1 sur le plan fonctionnel. Curieusement, l’ARNm des protéines At2g24260 et At4g30980 s’accumule indépendamment des régulateurs positifs connus du devenir des cellules des poils absorbants, et les trois gènes agissent d’une manière partiellement redondante dans la régulation du développement des poils absorbants chez Arabidopsis.

Date de modification :