The development of genetic resistance to plum pox virus in transgenic Nicotiana benthamiana and Prunus domesticus.

Wang, A.M., Tian, L.-N., Huang, T.-S., Brown, D.C.W., Svircev, A.M., Stobbs, L.W., Miki, B.L.A., et Sanfaçon, H. (2009). « The development of genetic resistance to plum pox virus in transgenic Nicotiana benthamiana and Prunus domesticus. », Acta Horticulturae (ISHS), 839, p. 665-672.

Résumé

Les fibres de lin et les coproduits de la production de l’éthanol pourraient être des sources de fibres alimentaires dans l’alimentation humaine. Nous avons utilisé des modèles de fermentation et de liaison des acides biliaires in vitro pour étudier les effets métaboliques du tourteau de lin issu de la production de lignaMax (Bioriginal Food and Science Corp., Saskatoon, SK, Canada), du tourteau de lin usé et de la gomme de lin soluble, des fibres insolubles de blé (FIB) et des fibres insolubles de seigle (FIS). Nous avons utilisé du son de blé et du son de seigle comme échantillons de référence. Nous avons analysé la liaison des acides biliaires aux substrats à une concentration de taurocholate (14C-taurocholate) de 12,5 mM. La gomme de lin soluble présentait la valeur la plus élevée de liaison des acides biliaires (0,57 micromol/mg de fibres) (P ≤ 0,05). Il n’y avait aucune différence entre la valeur de liaison des acides biliaires du son de blé (0,2 micromol/mg de fibres) et celle des FIB (0,26 micromol/mg de fibres). Les FIS liaient davantage les acides biliaires (0,20 micromol/mg de fibres) que le son de seigle (0,13 micromol/mg de fibres) (P ≤ 0,05). Nous avons hydrolysé et incubé les substrats avec des échantillons de fèces de porc. Nous avons comparé le profil d’acides gras à courte chaîne (AGCC) et l’accumulation de gaz (Gf). La gomme de lin soluble produisait les quantités les plus élevées d’acide acétique et d’acide propionique. Le profil d’AGCC des sons de blé et de seigle et celui des FIB et des FIS étaient semblables (sauf pour ce qui est de l’acide butyrique). Le Gf de la gomme de lin soluble était plus élevé (P < 0,001) que celui du tourteau de lin usé. Les valeurs de Gf des échantillons de blé étaient semblables, alors que celle du son de seigle était plus élevée (P < 0,001) que celle des FIS. Nous avons également déterminé le taux de dégradation fractionnelle (μt = T/2) (P < 0,01). La valeur la plus élevée de μt = T/2 a été enregistrée pour la gomme de lin soluble. Les fractions de lin déshuilées et les FIB et FIS (coproduits de la production d’éthanol) pourraient être des sources de fibres alimentaires en nutrition humaine.

Date de modification :