Increased Resistance to Ustilago zeae and Fusarium verticilliodes in Maize Inbred Lines Bred for Fusarium graminearum Resistance.

Reid, L.M., Zhu, X., Parker, A.J., et Yan, W. (2009). « Increased Resistance to Ustilago zeae and Fusarium verticilliodes in Maize Inbred Lines Bred for Fusarium graminearum Resistance. », Euphytica, 165(3), p. 567-578. doi : 10.1007/s10681-008-9782-6  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des observations faites dans nos pépinières de sélection de maïs donnaient à croire que la sélection pour une résistance accrue au Fusarium graminearum, agent de la fusariose de l’épi, pouvait indirectement favoriser la sélection pour une résistance à une autre maladie de l’épi, le charbon commun (Ustilago zeae). Pour le vérifier, nous avons comparé les indices de gravité de maladie obtenus pour 189 lignées pures de maïs, don’t les huit que nous avons sélectionnées pour une résistance au F. graminearum, après inoculation au champ et sélection sur une durée de 8 à 10 ans. Nous n’avons observé aucune corrélation entre les indices de maladie obtenus pour les 189 lignées; cependant, nos huit lignées résistantes au F. graminearum étaient systématiquement plus résistantes au charbon commun. Pour obtenir une meilleure compréhension de ce rapport et déterminer la possibilité de sélectionner, à partir de ces huit lignées, des lignées résistantes à l’U. zeae ou au F. verticilliodes, autre agent de la fusariose de l’épi, nous avons soumis à l’analyse diallèle de Griffing six lignées pures de maïs, don’t quatre très résistantes au F. graminearum, représentant tous les groupes généalogiques de nos huit lignées résistantes à ce pathogène, et deux lignées possédant une très faible résistance. Nos lignées les plus résistantes au F. graminearum, CO433 et CO441, ont obtenu les plus faibles indices de gravité pour les trois maladies et ont systématiquement présenté les effets les plus marqués d’aptitude générale à la combinaison de même que plusieurs effets importants d’aptitude spécifique à la combinaison. Nous en concluons que certaines lignées pures sélectionnées spécifiquement pour la résistance au F. graminearum peuvent également servir à la sélection pour une résistance à l’U. zeae ou au F. verticilliodes.

Date de modification :