Psychrophilic anaerobic digestion biotechnology for swine mortality disposal.

Massé, D.I., Masse, L., Hince, J.-F., et Pomar, C. (2008). « Psychrophilic anaerobic digestion biotechnology for swine mortality disposal. », Bioresource Technology, 99(15), p. 7307-7311. doi : 10.1016/j.biortech.2007.12.076  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans cette étude, nous avons voulu évaluer la faisabilité de l’utilisation de réacteurs séquentiels discontinus à digestion psychrophile anaérobie pour la codigestion de carcasses de porc broyées et de lisier de porc à 20 et 25 ºC. Nous avons exploité les réacteurs par cycles de traitement de deux et de quatre semaines, ce qui comprend le remplissage, la réaction et le soutirage. Nous avons évalué 2 vitesses de charge de carcasses, soit 20 et 40 g de carcasse par litre de lisier, ce qui équivaut à 4 et 8 fois, respectivement, le taux de mortalité normal dans une porcherie commerciale. La performance des réacteurs a été comparée à celle de réacteurs exploités à 25 ºC pour la digestion de fumier seulement. L’ajout de carcasses de porc n’a pas influé sur la stabilité des bioréacteurs, quelle que soit la vitesse de chargement. La performance des réacteurs codigérant des carcasses de porc ne différait pas de façon statistiquement significative de celle du réacteur témoin au point de vue de la production de biogaz et de la qualité du biogaz produit. Nous n’avons observé aucune accumulation d’acides gras volatils dans les bioréacteurs à la fin des cycles de traitement. Le pH et l’alcalinité de la liqueur mixte sont demeurés dans des limites acceptables pour la microflore anaérobie. En outre, il ne s’est posé aucun problème opérationnel dû à la formation d’écume dans le système.