Altération d’un circuit de la biosynthése de la lignine chez le canola (Brassica napus) grâce à l’ARNi.

Bhinu, V.-S., Li, R., Huang, J., Sharpe, A.G., Kaminskyj, S., et Hannoufa, A. (2009). « Altération d’un circuit de la biosynthése de la lignine chez le canola (Brassica napus) grâce à l’ARNi. », Canadian Journal of Plant Science, 89(3), p. 441-453. doi : 10.4141/CJPS08164  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le tourteau de Brassica napus renferme beaucoup de lignine, un facteur qui, dans la composition des aliments, affecte considérablement son utilisation par les ruminants. Les auteurs ont tenté de modifier la concentration et la composition de la lignine chez les plants de B. napus en recourant à l'ARNi. Ils ont ciblé quatre gènes pour court-circuiter, par leur action soit indépendante, soit combinée, la production de lignine, en l'occurrence ceux de la O-méthyltransférase de l'acide caféique (COMT), de la cinnamate 4-hydroxylase (C4H), de la coumarate 3-hydroxylase (C3H) et de la 5-hydroxylase de l'acide férulique (F5H). Ils ont réussi à créer des lignées transgéniques de B. napus exprimant l'ARNi CaMV35S:C3H-C4H, l'ARNi CaMV35S:F5H-COMT et l'ARNi cruciférine:COMT dont les semences contenaient jusqu'à 40 % moins de lignine que celles du cultivar témoin. Bien qu'ils soient parvenus à faire taire l'expression des gènes codant la biosynthèse de la lignine et à réduire la concentration de cette dernière dans les graines du canola, les auteurs ont relevé de légers effets sur le phénotype des plantes transgéniques. Ainsi, chez les lignées portant l'ARNi cruciférine:COMT, ils ont noté une diminution de la concentration de lignine (40%) dans les graines, mais aussi des variations anatomiques lors de l'examen des tiges; si elle n'a aucune incidence néfaste majeure sur la croissance de la plante, la suppression des gènes déforme quelques parties des vaisseaux et apporte de petites modifications aux unités S. Ensemble, ces résultats indiquent clairement qu'on peut modifier la concentration et la composition de la lignine des graines en recourant à l'ARNi, sans que les plants de B. napus en souffent.

Date de modification :