Biologie des sols au Canada

Vous pouvez compter des milliards d’organismes dans une cuillerée de terre, et ils sont très importants pour la préservation de l’environnement chimique de la planète. Le sol est la ressource essentielle à la production d'aliments sur la planète. Il s'agit d'une ressource limitée qui exige une attention et une gestion particulières pour assurer la viabilité de l'agriculture. Renseignez-vous sur les efforts concertés que les chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada et les producteurs déploient depuis un siècle pour gérer et préserver nos sols.

Cette vidéo sur les sols est le deuxième d'une série de cinq qui a été produite dans le but de célébrer l'Année internationale des sols.

Aide sur les formats téléchargeables

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d’érable s’affichent à l’écran. Il s’agit de l’illustration du titre de la vidéo.]

[Une douce musique électronique se fait entendre graduellement.]

Texte à l'écran : Biologie des sols au Canada

[La vidéo s’ouvre sur un gros plan des mains d’une personne qui désherbe un jardin.]

Claudia Goyer: Les sols contiennent en fait une quantité incroyable d’organismes...

[Plan d’une femme en sarrau assise dans un laboratoire. Une partie de ce qu’elle dit est hors champ.]

Texte à l'écran : Claudia Goyer, Ph. D., bactériologiste moléculaire, Agriculture et Agroalimentaire Canada

... allant des plus gros comme les verres de terre, les acariens, les insectes...

[Plan microscopique de bactéries qui remuent.]

... allant jusqu’aux très petits comme les bactéries, les champignons microscopiques et les protozoaires qui sont des animaux uni cellulaires.

Narratrice: Vous pouvez compter des milliards d’organismes dans une cuillerée de terre. Donc il y a plus d’organismes dans une cuillerée de terre que de personnes sur la planète.

[Plan d’un champ de pommes de terre en fleurs. Les plants sont balayés par le vent.]

Ils sont très petits mais ils sont très importants...

[Gros plan de fleurs sur les plants de pommes de terre.]

... pour la préservation de l’environnement chimique de la planète.

[Plan de Claudia Goyer assise dans un laboratoire.]

Claudia Goyer : Les microorganismes vont avoir un effet sur les propriétés physiques, chimiques et biochimiques du sol.

[Plan au ralenti d’une personne qui ramasse une poignée de terre et la laisse tomber entre ses doigts.]

[Plan de Claudia Goyer assise dans un laboratoire.]

Les microorganismes sont très importants dans le recyclage des matières organiques.

[Gros plan de fourmis qui se déplacent sur le sol.]

Le processus commence par les organismes qui sont plus gros...

[Plan d’un grand nombre de vers de terre qui remuent dans le sol.]

...qui vont commencer à fragmenter la matière organique et les fumiers qu’on applique sur les champs agricoles. Et le processus continue ensuite avec les organismes qui sont plus petits...

[Très gros plan d’un très petit organisme qui se déplace dans le sol.]

...comme les bactéries, qui vont dégrader encore les matières, ces matières-là en des nutriments qui sont assimilables par la plante.

[Plan d’un tracteur labourant un champ.]

Martin Chantigny : Pratiques agricoles comme le labour, la fertilisation, les rotations de culture influencent l’abondance et le niveau d’activité des microorganismes dans le sol.

[Plan d’un énorme champ de canola balayé par le vent. Comme le canola est en fleurs, tout le champ est jaune vif.]

Claudia Goyer : Ces organismes-là jouent un rôle très important dans l’ensemble des écosystèmes.

[Plan d’épis de blé balayés par le vent.]

[Gros plan des mêmes épis de blé balayés par le vent.]

[Plan d’un homme en sarrau debout dans un laboratoire.]

Texte à l'écran : Martin Chantigny (PhD.), chercheur, biochimie du sol et éléments nutritifs, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Martin Chantigny : Alors l’activité biologique des sols se poursuit à des températures bien en-deçà du point de congélation.

[Plan d’un vignoble par une journée ensoleillée d’hiver.]

La décomposition de la matière organique végétale, des fertilisants, des fumiers se poursuit tout au cours de l’hiver...

[Plan de Martin Chantigny debout dans un laboratoire.]

… ce qui a un impact sur les quantités d’azote, de phosphore et de carbone dans le sol et leur devenir en général dans l’écosystème.

[Plan d’épis de blé balayés par le vent pendant une tempête de neige. Au-delà des épis, le sol est recouvert de neige.]

Les pertes au cours de l’hiver peuvent représenter jusqu’à 90 pour cent des pertes mesurées sur toute une année.

[Gros plan d’épis de blé en hiver. La tête des épis est presque complètement recouverte de neige.]

C’est donc loin d’être négligeable.

[Plan de Martin Chantigny debout dans un laboratoire.]

Ça signifie que les applications à l’automne de fertilisants, de fumier peuvent avoir un impact sur l’environnement.

[Plan de Claudia Goyer et d’un adjoint prélevant des échantillons sous la neige dans un champ en plein hiver.]

On doit donc définir des pratiques à la ferme qui permettent de maximiser la rétention...

[Gros plan de Claudia Goyer prélevant un échantillon dans le sol gelé.]

...de ces éléments nutritifs-là dans le sol...

[Plan de Claudia Goyer examinant un échantillon au microscope dans son laboratoire.]

...pour minimiser notre impact sur l’environnement...

[Gros plan de la boîte de Petri que Claudia Goyer examine.]

...et maximiser les bénéfices pour la culture suivante.

[Plan d’une personne mettant des pâtes sèches dans un chaudron d’eau bouillante.]

Narratrice: Ces organismes sont très importants...

[Plan d’une mère déposant le repas sur la table. Sa fille est à table et verse du jus dans son verre.]

... pour mettre plus de nourriture sur notre table.

[Gros plan d’une salade garnie de carottes râpées et de pois chiches.]

Ils sont fondamentalement essentiels à notre existence.

[Plan de la mère et de sa fille à table. La mère dépose des pâtes à la cuillère dans l’assiette de sa fille.]

Apprenez-en plus sur la science des sols au Canada grâce à nos vidéos sur la chimie, la physique et les éléments nutritifs des sols.

[Fondu au blanc.]

[Ouverture en fondu sur fond blanc.]

[Le logo de l’Année internationale des sols – 2015 s’affiche à l’écran.]

Texte à l'écran : Année internationale des sols – 2015, http://www.fao.org/soils-2015, #AIS2015

[Plan de la dernière illustration de la vidéo.]

Texte à l'écran : Moderne. Innovatrice. En croissance. Découvrez d’autres innovations agricoles à www.agr.gc.ca

[Plan du mot-symbole « Canada » animé.]

Texte à l'écran : Canada. © Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (2015)

[La douce musique électronique cesse graduellement.]

[Fondu au noir.]

Date de modification :