Les produits laitiers améliorent l’absorption des polyphénols présents dans les aliments

Organiser une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

Certains aliments ont un effet antioxydant bénéfique pour la santé humaine, entre autres grâce à l’action d’une gamme de composés appelés des polyphénols (PP). Pour offrir aux consommateurs des produits alimentaires favorisant une meilleure santé, des entreprises alimentaires canadiennes développent de nouveaux produits à valeur ajoutée, dont ceux enrichis de PP.

Créer de nouveaux produits alimentaires entraîne des défis parce que les nutriments présents dans un aliment interagissent entre eux, ce qui a un effet sur leur degré d’absorption par le corps humain. Michel Britten (Ph.D.) et Sophie Lamothe (M.Sc.) du Centre de recherche et de développement de Saint-Hyacinthe d’Agriculture et Agroalimentaire Canada ont beaucoup étudié ces interactions entre les nutriments. Leurs recherches sur les polyphénols ont permis de faire des découvertes importantes pour l’industrie de la transformation alimentaire et pour le consommateur.

À l’aide d’une technologie simulant la digestion se produisant dans l’estomac et l’intestin, M. Britten et son équipe ont pu évaluer l’efficacité des PP qu’on ajoute aux aliments. Leurs essais ont porté sur des extraits de thé vert consommés soit en combinaison avec de l’eau, soit avec des produits laitiers (lait, yogourt, fromage). Ils cherchaient à savoir si les PP de thé vert sont affectés ou dégradés au cours du processus de digestion, et si une combinaison avec un produit laitier pouvait avoir un impact bénéfique sur les PP et leurs propriétés antioxydantes.

Les résultats de la simulation digestive ont clairement démontré qu’en association avec de l’eau, une partie des PP de thé vert se détériore pendant leur passage dans l’estomac. Une fois rendus en phase de digestion intestinale, 28 % des PP sont dégradés et incapables de jouer leur rôle antioxydant.

L’effet est bien différent lorsque les extraits de thé vert sont pris en association avec du lait ou du yogourt. Selon Michel Britten,

« Les PP se lient avec les protéines laitières, ce qui les protège contre les puissants sucs gastriques de l’estomac. Une fois dans la phase intestinale de digestion, ils n’ont rien perdu de leur caractère bioactif. Ils se libèrent progressivement et peuvent remplir pleinement leur rôle antioxydant bénéfique pour la santé humaine. »

– Michel Britten, chercheur en chimie et technologie laitières, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Il est aussi possible de combiner des extraits de thé vert avec du fromage, mais dans ce cas le taux de libération des polyphénols est réduit à 80 % en raison de la digestion plus lente du fromage.

De façon globale, les travaux de Michel Britten et de son équipe permettent de démontrer que les produits laitiers peuvent à divers degrés améliorer l’efficacité de PP ajoutés aux aliments.

Les entreprises de transformation alimentaire canadiennes pourront grandement bénéficier de cette avancée scientifique. Elle les sensibilise à l’importance de la matrice dans laquelle baignent les composés bioactifs nutritionnels ajoutés aux aliments. Certaines associations alimentaires fonctionnent mieux que d’autres et la synergie entre les nutriments doit absolument être considérée lorsqu’on développe de nouveaux produits pour favoriser la santé humaine.

D’autre part, cette découverte peut dès maintenant servir aux consommateurs canadiens qui peuvent faire leurs propres combinaisons alimentaires. En prenant dans un même repas des produits laitiers et des aliments riches en polyphénols, ils s’assurent que leur activité antioxydante sera optimisée. Aider au développement de meilleurs choix pour les consommateurs, c’est aussi à cela que sert la science alimentaire d’Agriculture et Agroalimentaire Canada!

Faits saillants

Galerie de photos

La description de cette image suit.
Michel Britten, Ph.D., chercheur en chimie et technologie laitières
La description de cette image suit.
Les produits laitiers et le thé vert, lorsque consommés ensemble, améliorent l’activité antioxydante des polyphénols.

Renseignements connexes

Date de modification :