La cécidomyie de la fleur de canola : une espèce récemment découverte

Organiser une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

Nombreux sont les agriculteurs du Canada qui croiraient avoir déjà vu toutes les espèces d’insectes nuisibles pouvant se trouver sur leurs terres. Eh bien non! Une nouvelle espèce de moucheron vient d’être découverte et identifiée.

Boyd Mori, Ph. D., qui a débuté sa carrière de chercheur à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) en 2016, à Saskatoon, fait de la recherche sur la cécidomyie du chou-fleur, un insecte nuisible commun qui s’attaque aux cultures de crucifères (canola, chou et brocoli). Un jour, il a cru que ses pièges étaient brisés, car il y collectait moins de cécidomyies du chou-fleur qu’attendu, mais il y a trouvé autre chose...

« Pour le moment, nous ignorons s’il s’agit d’une espèce indigène ou d’une espèce arrivée d’ailleurs, comme ce fut le cas de la cécidomyie du chou-fleur. Nous étudions le cycle vital de l’insecte, ses incidences sur les cultures et l’existence d’ennemis naturels (insectes auxiliaires). »

- Dr Boyd Mori, chercheur scientifique – Écologie et génétique des populations d’insectes, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Ne reconnaissant pas les insectes qu’ils avaient trouvés dans leurs pièges, Mori et son équipe ont envoyé des spécimens à leurs collègues d’Ontario à des fins d’identification. Les experts ont confirmé que l’insecte trouvé n’avait jamais été décrit dans la littérature et l’ont par conséquent identifié comme étant une nouvelle espèce. Une théorie avancée pour expliquer cette découverte tardive est que ce pourrait être une espèce indigène dont les populations sont en croissance, étant favorisées par le développement de la culture du canola depuis cinquante ans. Beaucoup d’études restent à faire sur la biologie de cet insecte, ses impacts économiques potentiels sur les cultures, et les moyens de lutte qui seraient efficaces pour lutter contre lui, au besoin.

Contarinia brassicola ou la cécidomyie de la fleur de canola
Lorsqu’une nouvelle espèce est découverte, il faut lui donner un nom. Boyd Mori a collaboré avec Brad Sinclair, Ph. D., spécialiste des diptères (mouches) à l’Agence canadienne d’inspection des aliments, pour nommer le nouveau moucheron. Les facteurs qui ont été pris en compte pour choisir ce nom sont notamment l’endroit où il a été découvert, la culture attaquée et ses caractéristiques physiques. On a donc décidé de nommer la nouvelle espèce, Contarinia brassicola ou cécidomyie de la fleur de canola.

Principales découvertes (avantages)

Galerie de photos

Voici une femelle de Contarinia brassicola, une nouvelle espèce récemment identifiée.
Femelle de Contarinia brassicola, une nouvelle espèce récemment identifiée.
L’espèce de cécidomyie découverte s’attaque aux fleurs de canola, les empêchant de s’ouvrir et de former des siliques.
La nouvelle cécidomyie découverte s’attaque aux fleurs de canola, les empêchant de s’ouvrir et de former des siliques.
Boyd Mori. Ph. D., dans un champ de canola près de Saskatoon.
Dr Boyd Mori dans un champ de canola près de Saskatoon.

Renseignements connexes

Date de modification :