Génomique du bœuf essai de prédiction (Vidéo)

L’industrie canadienne de l’élevage bovin et des chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada travaillent de concert, visant la création d’un cheptel plus efficace et écologique. Ils se servent d’un nouvel « outil de prédiction génomique du bœuf ». Si vous êtes sélectionneur ou éleveur de bovin, l’équipe vous encourage à participer au projet. Pour ce faire, veuillez visionner cette vidéo et consulter le site Web du projet (en anglais seulement).

Transcription de la vidéo

[De la musique électronique de style moderne se fait entendre graduellement.]

[Des bovins se tiennent debout dans un champ. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Génomique du bœuf

[Le texte à l’écran se divise; d’autres mots apparaissent.]

Texte à l’écran : Essai de prédiction

Voix du narrateur : La production de bœuf de qualité est un processus qui s’étend sur plusieurs générations d’animaux...

[Images de bovins au champ. Image de gens à cheval. Une ligne du temps illustrant des vaches de 1900 à 2018 s’affiche à l’écran.]

... et l’industrie canadienne de l’élevage bovin a utilisé divers outils...

[Image de gens à cheval. Une ligne du temps illustrant des vaches de 1900 à 2018 s’affiche à l’écran.]

... au cours des cent dernières années pour améliorer les troupeaux. Il y a maintenant un nouvel outil...

[La ligne du temps disparaît pour laisser place à une illustration rappelant un brin d’ADN et à une séquence de lettres rappelant les acides nucléiques.]

... appelé « outil de prédiction génomique du bœuf », qui pourrait accélérer la sélection génomique à long terme.

[La séquence de lettres forme des mots.]

Texte à l’écran : Prédiction génomique du bœuf

[L’image en arrière-plan devient un brin d’ADN. Par-dessus cette image s’affichent graduellement des vaches de diverses couleurs, à côté de l’illustration du brin d’ADN.]

Cet outil aide les sélectionneurs et les éleveurs à sélectionner des animaux génétiquement supérieurs à la naissance ou à un très jeune âge avant la prise de caractères de performance.

[Une vache rouge et jaune grossit et fait disparaître les vaches d’autres couleurs.]

Parallèlement, il vise la création d’un cheptel plus efficace et écologique.

[L’image disparaît pour faire place à un plan de vaches dans un champ.]

Agriculture et Agroalimentaire Canada travaille en collaboration avec plusieurs partenaires à la mise au point de ce nouvel outil.

[Plan du chercheur Changxi Li, à l’extérieur d’un enclos de bovins. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Changxi Li, Changxi Li, chercheur scientifique, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Changxi Li : Je m’appelle Changxi Li et je suis chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada.

[Plan du chercheur Changxi Li qui discute avec des collègues.]

Je dirige le projet d’essai de prédiction génomique.

[Plan du chercheur Changxi Li qui s’adresse à la caméra.]

La prédiction génomique analyse la relation entre les marqueurs d’ADN et la performance d’une vache, et j’utilise cette information pour la sélection de candidats en fonction des marqueurs d’ADN seulement.

[Plan d’un fond numérique de couleur bleu. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Marqueurs d’ADN

[Plus de texte s’affiche à l’écran]

Texte à l’écran : Caractères de performance – Efficience alimentaire – Croissance – Caractéristiques des carcasses

Narrateur : On peut se servir de la relation entre les marqueurs d’ADN et les caractères de performance pour prédire la valeur génétique des animaux pour lesquels il n’existe aucune information généalogique ou aucun enregistrement des caractères de performance ou des phénotypes.

[Des silhouettes de vaches entourant un point d’interrogation s’affichent à l’écran.]

Ceci est très important pour prédire les caractères, comme la prise alimentaire et l’efficience alimentaire.

[La silhouette d’un veau apparaît. Une loupe se glisse par-dessus cette image.]

[Plan de la chercheure Carolyn Fitzsimmons, à l’extérieur d’un enclos de vaches. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Carolyn Fitzsimmons, chercheure scientifique, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Carolyn Fitzsimmons : Je m’appelle Carolyn Fitzsimmons et je suis chercheure scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada.

[Plan d’une vache qui se nourrit dans un enclos.]

Nous nous concentrons sur les caractères de performance relatifs à l’efficience alimentaire, mais aussi sur la production de méthane.

[Retour sur Carolyn Fitzsimmons.]

Nous cherchons des animaux qui produisent moins de méthane. Ces renseignements seront utiles aux producteurs car ils...

[Gros plan d’une vache.]

... leur permettront de réduire leurs coûts de production...

[Retour sur Carolyn Fitzsimmons.]

... et de faire en sorte que la production bovine se fasse d’une manière plus écologique et durable.

[Gros plan d’une vache. Une illustration d’une vache et un brin d’ADN apparaissent par-dessus.]

Texte à l’écran : Essai de prédiction génomique du bœuf

Narrateur : L’essai de prédiction génomique du bœuf constitue un excellent exemple de collaboration entre l’industrie, le milieu universitaire et les gouvernements.

[Des logos d’entreprises et de ministères s’affichent à côté de l’image de la vache.]

Texte à l’écran : Agriculture and Agri-Food Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Alberta Agriculture and Forestry, BCRC Beef Cattle Research Council, livestock gentec, delta genomics, University of Alberta, Canadian Charolais Association, Canadian Angus, Beef Booster

Les gouvernements fédéral et provinciaux, les associations de l’industrie, les universités et les entreprises privées ont tous contribué au projet en y investissant des fonds ou en mettant à profit leur expertise.

[Plan de Mel Reekie, devant une clôture. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Mel Reekie, directrice générale, Canadian Charolais Association

Mel Reekie : Je m’appelle Mel Reekie et je travaille pour la Canadian Charolais Association à titre de directrice générale.

[Plan de Mel Reekie, qui discute avec Changxi Li.]

Le savoir, c’est le pouvoir. La génomique, c’est le savoir.

[Retour sur Mel Reekie, qui s’adresse à la caméra.]

Si nous pouvons examiner notre ADN, nos fiches généalogiques et nos données sur la performance de façon combinée grâce à la génomique, augmenter l’exactitude des renseignements et de nos EPD...

[Du texte apparaît à l’écran]

Texte à l’écran : EPD – Écart prévu dans la descendance

... nous améliorons les outils qui sont déjà à notre disposition.

[Plan d’une illustration d’ADN par-dessus laquelle apparaissent des silhouettes de vaches. Du texte apparaît à l’écran.]

Texte à l’écran : Essai de prédiction génomique du bœuf

Narrateur : Essai de prédiction génomique du bœuf

Plus il y a d’échantillons génétiques, plus l’essai de prédiction génomique du bœuf est efficace.

[À droite apparaissent une vache et un brin d’ADN vide. Des silhouettes de vache se glissent dans le brin d’ADN, remplissant chaque échelon.]

Le but est de faire en sorte que le cheptel bovin du Canada soit de la meilleure qualité qui soit.

[L’image disparaît pour faire place à un plan de vaches dans un champ.]

L’équipe encourage les producteurs de bovins de boucherie à participer au projet. Pour ce faire, ils peuvent consulter le site Web du projet.

[Du texte apparaît à l’écran]

Texte à l’écran : beefgenomicprediction.ca

[Plan d’un écran vert; l’image d’une vache et celle d’un brin d’ADN se trouvent en arrière-plan.]

Texte à l’écran : Innover. Croître. Prospérer. Pour en savoir plus sur les sciences agricoles, visitez agr.gc.ca

[Plan du mot-symbole « Canada » animé sur fond blanc.]

Texte à l’écran : © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (2018)

[La musique électronique de style moderne s’estompe.]

[Fondu au noir.]

Date de modification :