Pâturage en andain

Des chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à Lacombe, en Alberta, s'emploient depuis quelques années à prolonger la saison de pâturage des bovins de boucherie pendant tout l'hiver en utilisant un système de gestion de la nourriture appelé pâturage en andain. Les avantages économiques de ce système par rapport aux systèmes d'alimentation d'hiver traditionnels sont considérables. Il réduit les coûts en main-d'œuvre, en carburant, en nourriture et en manutention du fumier pendant l'hiver – des coûts qui sont considérables pour l'élevage de bovins de boucherie.

Apprenez-en plus sur le pâturage en andain en regardant la vidéo.

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d'érable s'affichent à l'écran. Il s'agit de l'illustration du titre de la vidéo.]

[Une douce musique de guitare se fait entendre graduellement.]

Texte à l'écran : Le pâturage en andain : une option d'alimentation d'hiver pour les bovins de boucherie

[La vidéo débute par une prise de vue d'une seule vache broutant dans un pâturage.]

Narrateur : Un boeuf, ça mange beaucoup.

[La prise de vue change et montre un troupeau de bovins dans un champ et un éleveur à cheval.]

Un troupeau de bovins mange des tonnes de nourriture.

[La prise de vue change pour montrer un troupeau de jeunes bovins debout dans un pâturage en été.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

L'été, lorsque le fourrage est abondant, il est relativement facile de nourrir un troupeau.

[La prise de vue change pour montrer une vache dans un pâturage couvert de neige.]

Mais nourrir un troupeau durant l'hiver peut s'avérer très dispendieux.

[La prise de vue change pour montrer l'extérieur d'un des bâtiments di Centre de recherche de Lacombe. La prise de vue du bâtiment devient soudainement floue et une carte du Canada apparaît graduellement au-dessus. Une étoile apparaît pour indiquer l'emplacement de Lacombe en Alberta.]

Texte à l'écran : Lacombe, Alberta

Les chercheurs du Centre de recherche de Lacombe, en Alberta, examinent des moyens d'aider les producteurs de bœuf...

[La prise de vue change pour montrer le signe du Groupe de recherche les bovins de boucherie (Beef Cattle Research group) du Centre de recherche de Lacombe.]

...à réduire les coûts d'alimentation tout en continuant…

[La prise de vue change pour montrer un troupeau de jeunes bovins au pâturage. Un homme marche parmi les bêtes.]

...de répondre aux besoins nutritionnels du troupeau.

[La prise de vue change pour montrer un plan moyen d'un homme se tenant debout parmi le troupeau. L'homme se croise les bras et regarde la caméra.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

Vern Baron est l'un de ces chercheurs.

[La prise de vue change pour montre une affiche indiquant l'aire de recherche sur le pâturage hivernal du Centre de recherche.]

Il examine une nouvelle pratique appelée « pâturage en andain »...

[La prise de vue change pour montrer un champ de maïs qui a été fauché au sol.]

...qui pourrait s'avérer très avantageuse pour les éleveurs de bovins.

[La prise de vue change pour montrer Vern Baron debout devant un enclos de jeunes bovins.]

Texte à l'écran : Vern Baron, chercheurs à Agriculture et Agroalimentaire Canada

Vern Baron : Le pâturage en andain consiste à produire des cultures durant les mois d'été et à les couper en septembre.

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

[La prise de vue change pour montrer un grand champ dans lequel les cultures ont été coupées et laissées au sol.]

Les cultures fauchées restent sur le sol durant l'hiver...

[La prise de vue montre de nouveau Vern Baron debout devant l'enclos.]

...et les bovins les mangent même sous la neige, chaque hiver de novembre à mars environ.

[La prise de vue change pour montrer un bovin noir debout dans un champ dans une tempête de neige. Il broute les cultures gelées sous la neige.]

Narrateur : Le pâturage en andain c'est un peut comme servir aux bovins des repas congelés. Et ça ne les dérange pas de manger à l'éxterieur car les bovins passent généralement l'hiver dans le froid.

[La prise de vue change pour montrer une vue élargie d'un troupeau de bovins broutant les aliments surgelés.]

En plus d'être pratique, cette méthode offre des avantages quantifiables pour les producteurs.

[La prise de vue change pour montrer Cletus Sehn debout devant les parcelles d'essais de pâturage en andain su Centre de recherche de Lacombe.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

Texte à l'écran : Cletus Sehn, superviseur du troupeau de bovins, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cletus Sehn : Le pâturage en andain nous permet de prolonger la saison de pâturage et de réduire des coûts. Nous n'avons plus à faucher le pâturage pour le transporter aux bovins. À la place, nous amenons les bovins à la nourriture.

[La prise de vue change pour montrer une grosse moissonneuse-batteuse et un gros tracteur récoltant les cultures.]

Nous n'avons pas à utiliser de la machinerie dispendieuse et à l'alimenter en diésel...

[La prise de vue change pour montre Cletus Sehn debout en face des parcelles d'essais de pâturage en andain.]

...au fil du temps, les coûts de ces intrants sont faramineux.

[La prise de vue change pour montrer un bovin mangeant dans un enclos.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

Les bovins se trouvant dans l'enclos n'arrêteront pas de manger et nous devrons gérer le fumier.

[La prise de vue change pour montrer un troupeau au pâturage. Nous pouvons voir leur respiration (buée) et il y a une mince couche de neige au sol.]

Le fait d'amener les bovins au pâturage...

[La prise de vue change pour montrer de nouveau Cletus Sehn debout en face des parcelles d'essais de pâturage en andain.]

...élimine les coûts de gestion du fumier. En fait, nous réalisons des économies…

[La prise de vue change pour montrer une vue panoramique ralentie de plusieurs petites parcelles d'essais du Centre de recherche.]

…et en plus les éléments nutritifs retournent à la terre.

[La prise de vue change pour montrer Vern Baron travaillant en laboratoire.]

Narrateur : Les chercheurs examinent maintenant des moyens d'améliorer le rendement des cultures mise en andain...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan de Vern Baron brisant un épi de maïs en deux. Il prend un seul grain et l'examine à la loupe.]

...ce qui constitue un autre avantage pour les producteurs.

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

[La prise de vue change pour montrer Vern Baron debout devant un enclos à bétail.]

Vern Baron : En améliorant le rendement des cultures que nous utilisons pour l'alimentation hivernale, nous réduisons la superficie de terre utilisée d'environ 50 % par rapport aux méthodes traditionnelles.

[La prise de vue change pour montrer un champ de maïs poussant au soleil.]

Les producteurs peuvent ainsi utiliser l'espace additionnel pour produire d'autres cultures...

[La prise de vue change pour montrer un champ qui a été récolté.]

...ce qui peut créer des liquidités pour l'entreprise.

[La prise de vue change pour montrer de nouveau Vern Baron debout devant l'enclos à bétail.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

Entre 35 % et 50 % des producteurs ont adopté la méthode de pâturage en andain. Il s'agit donc d'une nouvelle pratique très efficace que les producteurs peuvent utiliser.

[La prise de vue change pour montrer un tracteur récoltant les parcelles d'essais de maïs au Centre de recherche.]

Nous travaillons maintenant avec des phytogénéticiens pour développer des variétés et espèces….

[La prise de vue change pour montrer divers types de maïs mis à l'essai afin de déterminer leur viabilité à titre de cultures mises en andain.]

...qui sont mieux adapteés pour conserver leurs qualités durant l'hiver.

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'un sac en filet rempli d'orge. L'étiquette du sac indique que l'orge est laissée au champ en hiver pour cerner les répercussions des conditions météorologiques sur cette culture.]

[La douce musique de guitare continue de se faire entendre graduellement.]

Narrateur : Pour les éleveurs canadiens de bovins...

[La prise de vue change pour montrer un éleveur à cheval surveillant son troupeau.]

...notre science est efficiente...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'un bovin.]

...et économique.

[Fondu au blanc.]

[Ouverture en fondu sur fond blanc.]

Texte à l'écran : Modernisme. Innovation. Croissance. Découvrez d'autres innovations agricoles en consultant le site http://www.agr.gc.ca.

[Fondu progressif de la douce musique de guitare.]

Texte à l'écran : © Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2014).

[Fondu au noir.]

Date de modification :