Les intestins du castor et du panda peuvent détenir la clé pour favoriser une digestion plus efficace chez le bétail

Planifier une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
media.relations@agr.gc.ca

L'intestin héberge des millions de bactéries et de champignons différents. Certains de ces microbes produisent des enzymes qui aident à la décomposition et à l'absorption des aliments. Par exemple, chez les humains, la lactase est un enzyme qui aide à digérer le lactose du lait. Les personnes dépourvues de cet enzyme dans leur système digestif peuvent consommer des enzymes sous forme de supplément ou en ajouter aux produits laitiers afin d'en faire une version « sans lactose ».

En agriculture, bien qu'il existe des douzaines de suppléments commerciaux pour faciliter la digestion de certaines espèces animales, il existe peu d'enzymes à ajouter aux aliments des ruminants (bovins, ovins, wapitis et autres) pour faciliter la digestion des plantes fourragères. Les microbiologistes d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) Robert Gruninger et Wen Chen essaient d'en trouver en étudiant les microbes et les enzymes des intestins des castors et des pandas – des animaux qui s'alimentent de rameaux et de bambou, des aliments qui sont l'équivalent de fourrages de mauvaise qualité. En comprenant la manière dont les intestins de ces animaux transforment les aliments, les chercheurs espèrent révolutionner la façon dont le bétail digère les aliments et modifier la nourriture que les agriculteurs servent à leurs animaux.

« En étudiant le castor, un animal qui ingère des aliments de mauvaise qualité, nous pouvons caractériser les enzymes de son intestin qui aident à décomposer les matières végétales en éléments nutritifs nécessaires à sa croissance », explique Robert Gruninger.

La chercheuse Wen Chen et sa collègue professeure Lei Cai de l'Institut de microbiologie de l'Académie chinoise des sciences (en anglais seulement) ont découvert ce que l'intestin du panda pourrait offrir à l'agriculture – un grand nombre de champignons anaérobies (des champignons pouvant vivre sans oxygène). On sait que chez les herbivores, ces champignons interviennent dans la digestion des fibres et pourraient aider non seulement à améliorer la digestion du bétail et d'autres animaux, mais pourraient aussi être utilisés pour décomposer des matières végétales dans la production industrielle de biocarburants.

« Ce que nous observons au laboratoire est vraiment fascinant; des possibilités de réduire notre dépendance aux produits pétrochimiques en améliorant le mode de production des biocarburants ou en aidant les animaux à mieux transformer leurs aliments au moyen de ces microorganismes ou des enzymes naturels qu'ils produisent, » explique Mme Chen.

Les recherches menées par les scientifiques Gruninger et Chen en sont encore à leurs premiers pas, mais elles ont déjà commencé à générer des découvertes remarquables qui pourraient trouver des applications pratiques dans les élevages commerciaux et la production de biocarburants à grande échelle dans le futur.

Points saillants

  • En étudiant le microbiome intestinal de divers animaux, les chercheurs espèrent identifier les microbes ou les enzymes qu'ils produisent afin de pouvoir les incorporer dans les aliments du bétail et accroître les taux de conversion alimentaire.
  • À la station de recherche d'AAC à Lethbridge, les chercheurs ont identifié des bactéries dans l'intestin du castor qui produisent des enzymes qui aident l'animal à digérer les aliments.
  • Mme Wen Chen du laboratoire d'AAC à Ottawa participe à une équipe internationale qui a dressé le profil du microbiote de l'intestin du panda géant et identifié une nouvelle lignée de champignons anaérobies susceptibles de jouer un grand rôle dans la digestion du bambou et d'autres matières végétales.

Galerie de photos

La description de cette image suit.
Robert Gruninger donne une poignée d'ensilage à une taure à la station de recherche de Lethbridge.
La description de cette image suit.
Le castor d'Amérique du Nord est l'un des emblèmes du Canada.
La description de cette image suit.
Wen Chen analyse des données issues d'échantillons d'excréments de panda géant.

Information connexe

Date de modification :