Une pomme de terre à faible indice glycémique vient s'ajouter au menu des diabétiques

Pour fixer une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
media.relations@agr.gc.ca

Le scientifique Benoît Bizimungu et son équipe du Centre de recherches sur la pomme de terre, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, et du Centre de recherches de Lethbridge, en Alberta, ont conçu une pomme de terre à faible indice glycémique. Les aliments à faible indice glycémique se digèrent lentement, sans créer de grand pic de sucre et d'insuline dans l'organisme. Ceci aide à l'alimentation des gens souffrant de diabète et à maintenir le poids.

Cette recherche nous permet de déterminer si ce légume constituerait une option alimentaire pour les diabétiques ou d'autres personnes suivant une diète faible en glucides.

« Notre première mise en circulation a couronné avec succès deux années d'évaluations par l'industrie en 2013. Cette année, la société Parkland Seed Potatoes Ltd., située à Edmonton, en Alberta, a obtenu les droits d'essai exclusifs de la pomme de terre à faible indice glycémique d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) ainsi que l'option de concession d'une licence. »

– M. Benoît Bizimungu, Ph.D., sélectionneur de pommes de terre, AAC, Fredericton (Nouveau-Brunswick)

De nouvelles variétés de pommes de terre à faible indice glycémique sont conçues au Centre de recherche sur la pomme de terre. Au fur et à mesure que leur rendement est jugé satisfaisant, ces variétés seront mises en circulation progressivement dans l'industrie aux fins d'évaluation commerciale et de développement des marchés.

D'autres pommes de terre de spécialité mises au point par les scientifiques Benoît Bizimungu, Agnes Murphy, Helen Tai et David De Koeyer à Fredericton comprennent un germoplasme à chair pigmentée et à haute teneur en antioxydants ainsi que des pommes de terre à forte teneur en amidon, à des fins industrielles.

Les nouvelles variétés sont mises au point grâce à des méthodes de sélection traditionnelles et à l'exploitation de la diversité génétique naturelle des pommes de terre locales ou exotiques de l'Amérique du Sud. Certaines nouvelles technologies nous aident à accélérer le processus de développement. Par exemple, un spectromètre dans le proche infrarouge et un rhéomètre au Centre de recherches sur la pomme de terre permettent aux scientifiques de mesurer le contenu en amidon et de déterminer la composition des pommes de terre grâce à un simple test. Cette technologie met fin à des années d'essais et d'erreurs en vue de trouver les caractéristiques voulues.

Grâce à un mélange de techniques traditionnelles et de nouvelles technologies, les scientifiques sont en mesure de mettre au point des pommes de terre adaptées aux conditions de culture locales et ayant des propriétés nutritionnelles améliorées pour répondre aux besoins des consommateurs et améliorer la santé humaine. La mise en marché de nouvelles variétés crée de nouvelles possibilités pour les agriculteurs et les aide à demeurer compétitifs. Pour l'industrie de la pomme de terre, la prochaine étape consiste à évaluer le potentiel commercial des nouvelles variétés.

Avantages

  • La première pomme de terre à faible indice glycémique d'AAC pourrait favoriser la perte de poids durable et la gestion du diabète.
  • Le Centre de recherche sur la pomme de terre développe de nouvelles variétés de pommes de terre à faible indice glycémique.
  • La mise en circulation de pommes de terre de spécialité par AAC crée de nouveaux débouchés commerciaux pour les producteurs tout en répondant aux besoins des consommateurs soucieux de leur santé.

Galerie de photos

Description de cette image suit.
La première pomme de terre à faible indice glycémique d'AAC (AR2012-04, auparavant CV96044-3)
Description de cette image suit.
La première pomme de terre à faible indice glycémique d'AAC (AR2012-04, auparavant CV96044-3)
Description de cette image suit.
Le Centre de recherche sur la pomme de terre mène des essais sur une autre lignée expérimentale de pommes de terre à faible indice glycémique (V1256-1)

Renseignements connexes

Date de modification :