Sélection de la langue

Recherche

Pommes de terre prenant les couleurs de l'arc-en-ciel

Les pommes de terre à chair colorée pourraient être bonnes pour la santé - Un arc-en-ciel de couleurs qui vous font du bien

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) jouit d'une réputation internationale pour sa production de qualité supérieure à l'intention des marchés intérieurs et étrangers de la frite, de la croustille et des légumes frais. La création de nouvelles variétés de pommes de terre par AAC est centralisée au Centre de recherche de Fredericton en Nouveau-Brunswick et au Centre de recherche de Lethbridge en Alberta.

Notre équipe de recherches sur la pomme de terre travaille étroitement avec les producteurs et les transformateurs de produits alimentaires pour mettre au point des variétés de pommes de terre mieux adaptées aux conditions de croissance canadiennes, aux méthodes de production modernes et aux exigences des transformateurs et des consommateurs. L'accent est mis sur l'amélioration de la résistance aux maladies et aux ravageurs en vue d'obtenir une production durable.

Récemment, de nouvelles recherches ont permis de puiser dans la vaste diversité génétique de la pomme de terre et des espèces voisines. À Fredericton, les chercheurs spécialistes de la pomme de terre ont commencé à évaluer ce qu'ils croient être des caractéristiques bonnes pour la santé dans les pommes de terre à chair et à peau colorées.

Deux groupes

Les sélections en cours d'évaluation peuvent être divisées en deux grands groupes. Le premier regroupe les cultivars de variétés anciennes souvent conservées par les jardiniers amateurs. Ces cultivars sont aussi conservés in vitro (à titre de matière végétale vivante) dans un nœud de Ressources phytogénétiques du Canada qui se situe au CRPT. Ces cultivars à chair bleue ont des noms fantaisistes comme Congo, MacIntosh Black et All Blue.

Des pommes de terre à peau et à chair pigmentées

Le deuxième groupe de matière végétale dispose d'un potentiel encore plus grand. Il provient de matériel génétique primitif qui sert au Programme national d'amélioration de la pomme de terre du CRPT depuis bien des années. On trouve dans la collection un certain nombre de variétés dont la chair a une coloration allant de légères stries à une pigmentation intense dans les tons de jaune, rouge ou bleu. Ce matériel a servi à étudier les caractères héréditaires de la pigmentation se trouvant dans la chair et dans la peau des pommes de terre et il a été adapté afin de former des tubercules appropriés aux latitudes du Canada.

En plus d'avoir une apparence accrocheuse et de permettre des présentations alléchantes dans l'assiette, les pommes de terre à peau et à chair pigmentées sont riches en flavonoïdes, notamment les anthocyanines et les composés phénoliques. Ces puissants antioxydants sont censés présenter des bienfaits pour la santé allant de la capacité à retarder la dégénérescence de l'oeil à celle de prévenir les maladies du coeur et du sang, le cancer et le vieillissement. Ces antioxydants se trouvant partout dans le règne végétal, notamment dans les fruits et légumes comme les bleuets et les épinards, une diète où ils se retrouvent en grande quantité est propice à la santé. Les pommes de terre colorées peuvent en être une source économique.

Équipe de chercheurs multidisciplinaire

Les sélectionneurs ont fait des croisements et ils tentent maintenant de trouver des variétés qui conservent un contenu élevé en flavonoïdes dans la descendance et qui respectent des normes acceptables pour ce qui est du rendement agronomique, de la qualité et de la résistance aux maladies. Les études sur le terrain entreprises à Fredericton en 2004 permettront de planter environ 150 candidats différents en vue de pousser plus de l'avant la sélection et l'évaluation selon des critères de rendement, d'apparence et de qualité.

Parallèlement, dans le laboratoire, une équipe de biochimistes d'AAC effectue des analyses chimiques sur des extraits de tubercules afin de quantifier leur capacité à réduire la formation de radicaux d'oxygène, dont le lien avec les dommages aux cellules humaines a été établi. Par ailleurs, puisque les flavonoïdes se dissolvent dans l'eau et que les pommes de terre sont habituellement cuites avant la consommation, la méthode de préparation peut influer sur les niveaux de flavonoïdes restant après la cuisson. D'autres recherches permettront de mesurer les niveaux restant après la cuisson à l'eau, à la vapeur et au four micro-ondes ou la friture.

Différents produits de pommes de terre: chips, des  pommes de terre bouillis et frits

Les chercheurs espèrent que les conclusions des recherches sur le terrain et en laboratoire justifieront la tenue d'autres essais ainsi que la culture et l'homologation éventuelles des pommes de terre à chair colorée au bénéfice de l'industrie et des consommateurs.

La pomme de terre constitue la culture maraîchère la plus importante du Canada, comptant 35 % de toutes les recettes agricoles en espèces des exportations maraîchères ou 952 millions de dollars en 2002. Les Canadiens en consomment en moyenne 71 kilos par personne soit environ le même volume que le total combiné de tous les autres légumes frais consommés.

Maintenir la biodiversité

Différents variétés de pommes de terre

La Banque de gènes de pomme de terre du Canada conserve environ 100 variétés d'intérêt scientifique et historique qui sont pertinentes pour l'agriculture canadienne. La banque de gènes est située au Centre de recherches sur la pomme de terre (CRPT) de Fredericton. C'est l'un des noeuds du réseau national de banques de matériel génétique d'AAC que coordonnent les Ressources phytogénétiques du Canada au Centre de recherches de Saskatoon.

Le matériel génétique de la pomme de terre se trouvant dans la banque est varié et inclut bien des variétés sélectionnées au Canada (un grand nombre d'entre elles ne sont plus utilisées pour la production commerciale). Des cultivars anciens et sélectionnés sont utilisés dans les recherches génétiques.

Les pommes de terre de la banque font l'objet de demandes de la part de scientifiques et de sélectionneurs du Canada et de partout ailleurs. Elles servent à évaluer la résistance aux maladies ainsi qu'à mettre au point des géniteurs et des lignées génétiques pour les besoins de la recherche et aux fins d'obtention de nouveaux cultivars commerciaux. Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer avec le conservateur de la banque, Benoit Bizimungu (benoit.bizimungu@canada.ca), au 506-452-4880.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :