Sélection de la langue

Recherche

Le logiciel Holos aide à comprendre les effets des nouvelles pratiques agricoles

Organiser une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

Comme les gaz à effet de serre (GES) contribuent de façon importante aux changements climatiques, des chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) ont mis au point un outil qui aide à réduire les émissions de GES de l’agriculture.

Roland Kroebel (Ph. D.) est un modélisateur des écosystèmes qui travaille pour le compte d’AAC à Lethbridge (Alberta). Bien qu’il ne s’en attribue pas le mérite, M. Kroebel a joué un rôle clé dans l’élaboration du logiciel de modélisation Holos, de la première à la troisième version. Holos aide les producteurs à écologiser leurs exploitations en surveillant et en modifiant leurs pratiques agricoles pour réduire les émissions de GES.

« L’idée du modèle est de permettre aux producteurs de fignoler leurs stratégies de gestion et de voir comment cela peut entraîner une réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

- Roland Kroebel, modélisateur des écosystèmes, Agriculture et Agroalimentaire Canada

M. Kroebel affirme qu’Holos est un « outil exploratoire conçu comme un jeu dans lequel un producteur peut mettre à l’essai différentes pratiques de gestion qui ne doivent pas nécessairement être réalistes ». Le modèle vise à comprendre comment le système réagit aux pratiques de gestion et il est considéré plus comme un outil éducatif que comme un outil décisionnel.

La version Holos 3.0 a été produite en 2017. Cette version à jour comprend une composante d’analyse économique partielle qui permet aux agriculteurs de suivre les coûts des différentes pratiques de gestion. M. Kroebel souligne que le modèle est encore à un niveau de complexité élémentaire et que son équipe continuera de l’améliorer à mesure qu’elle recevra des renseignements d’autres groupes de recherche et intervenants.

Une amélioration envisagée consistera à mieux adapter les paramètres économiques du modèle aux émissions de gaz à effet de serre.

« À titre d’exemple, différentes méthodes d’élimination du fumier ont des coûts différents et émettent différents types et volumes de gaz, sauf que les coûts ne sont pas comptabilisés dans la valeur d’un animal. Par conséquent, les coûts ne sont pas discriminatoires à cet égard, mais les émissions le sont. »

- Roland Kroebel, modélisateur des écosystèmes, Agriculture et Agroalimentaire Canada

M. Kroebel mentionne qu’il communique fréquemment avec l’Inventaire national des gaz à effet de serre (l’organisme chargé de recueillir et de déclarer les données sur les émissions de GES à l’échelle des secteurs) pour s’assurer que leurs algorithmes concordent.

« Nous essayons de produire des résultats transparents afin que les producteurs puissent comprendre la place qu’occupe leur système agricole dans le contexte national et mondial. »

- Roland Kroebel, modélisateur des écosystèmes, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Outre les demandes des producteurs qui utilisent Holos pour leurs exploitations, M. Kroebel dit recevoir de plus en plus de demandes d’universités qui veulent utiliser le logiciel en classe.

« C’est une excellente façon de démontrer comment les décisions prises dans les exploitations agricoles se répercutent sur le système et ont de nombreux effets à diverses étapes. »

- Roland Kroebel, modélisateur des écosystèmes, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Principales découvertes

Renseignements connexes

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :