Sélection de la langue

Recherche

La luzerne: Comment améliorer la teneur en sucre (Vidéo)

Une augmentation de la teneur en sucre de la luzerne peut entraîner une augmentation de 5 % de la production laitière chez les vaches. Découvrez comment accroître la teneur en sucre de vos cultures fourragères dans cette vidéo.

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d’érable s’affichent à l’écran. Il s’agit de l’illustration du titre de la vidéo.]

[Une douce musique électronique se fait entendre.]

Texte à l’écran : La luzerne : Comment améliorer la teneur en sucre

[La vidéo débute par une prise de vue d’un employé d’Agriculture et Agroalimentaire Canada qui coupe de la luzerne dans une parcelle d’essai.]

Narratrice : La luzerne est la plante fourragère la plus cultivée au Canada.

[Changement de plan : trois employés d’AAC coupent de la luzerne dans une parcelle d’essai.]

Elle est un met de choix pour les ruminants.

[Plan d’un employé d’AAC qui replace un sceau sur la faucheuse à luzerne.]

Cette légumineuse constitue près de la moitié des surfaces fourragères cultivées au Canada.

[Changement de plan : plusieurs assistants de recherche récoltent de la luzerne dans une parcelle d’essai.]

[Plan extérieur du Centre de recherche et de développement de Québec.]

Plusieurs équipes de scientifiques d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, à Québec...

[Plan d’une image de la carte du Canada. Une ligne indique l’emplacement du Centre de recherche et de développement de Québec.]

Texte à l’écran : Québec, Québec.

...réalisent des travaux sur différents aspects de la luzerne, que ce soit l’amélioration de son rendement...

[Changement de plan : une personne assise sur un tracteur charge des balles de foin rondes sur une plateforme.]

[Changement de plan : andains de luzerne fauchée dans un champ.]

...de sa valeur nutritive...

[Changement de plan : un assistant de recherche manipule de la luzerne dans un laboratoire.]

...de sa digestibilité et impact sur l’environnement.

[Changement de plan : les scientifiques d’AAC Gaetan Tremblay et Gilles Bélanger examinent des plants de luzerne dans une chambre de culture intérieure.]

Les chercheurs scientifiques Gaetan Tremblay et Gilles Bélanger se sont penchés sur la teneur en sucre de la luzerne.

[Plan de Gaetan Tremblay, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Texte à l’écran : Dr. Gaetan Tremblay, Chercheur scientifique, Valeur nutritive des aliments pour ruminants, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Gaetan Tremblay : La luzerne a toujours été utilisée comme source de protéine; mais ce qui est bon de savoir c’est que pour utiliser cette protéine-là de façon efficace, en respect avec l’environnement il faut fournir à l’animal aussi une source d’énergie rapidement fermentescible que sont les sucres, par exemple.

[Gros plan de Gaetan Tremblay debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Alors notre projet était d’augmenter les sucres contenus dans la luzerne pour permettre aux microbes du rumen de mieux utiliser la protéine de la luzerne.

[Plan de deux assistants de recherche qui trient des échantillons frais de luzerne.]

[Plan des scientifiques d’AAC Gaetan Tremblay et Gilles Bélanger, qui examinent des plants de luzerne dans une chambre de culture intérieure.]

[Plan de Gilles Bélanger, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Texte à l’écran : Dr. Gilles Bélanger, Chercheur en écophysiologie et agronomie, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Gilles Bélanger : On a commencé en fait dans une étude en condition contrôlée pour voir si durant la journée il y avait une augmentation de teneur en sucre dans la luzerne.

[Plan de Gilles Bélanger qui travaille dans un champ avec un assistant de recherche.]

Ensuite, on est allé au champ puis là on a fait un peu la même chose, mais en condition réelle...

[Plan différent d’un scientifique qui travaille dans une parcelle de luzerne.]

...si on veut de climat extérieur et de sol.

[Plan de Gilles Bélanger, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Et là on a pu déterminer qu’il y avait plus de sucre en fin d’après-midi.

[Plus gros plan de Gilles Bélanger, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Un autre élément qu’on a aussi démontré qui est un facteur important c’est de laisser en fait des andains larges au moment de la récolte, à peu près à 80 pour cent de la largeur de la coupe. Et ça, ça permet d’avoir une meilleure teneur en sucre aussi.

[Gros plan de la luzerne poussant dans un champ.]

Donc on peut augmenter la teneur en sucre de deux à quatre unités de pourcentage.

[Plan d’un scientifique qui travaille dans une serre remplie de luzerne.]

Il y a deux impacts majeurs. Premièrement, ça permet au rumen...

[Plan de Gilles Bélanger, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

...de la vache laitière, et donc de la vache laitière, de faire une meilleure utilisation de l’azote.

[Plus gros plan de Gilles Bélanger, debout dans un laboratoire, ne regardant pas directement la caméra.]

Le deuxième effet, ça permet d’augmenter la consommation volontaire de la vache. Un peu comme nous, elle aime ça quand c’est un peu plus sucré. Donc si on a des fourrages plus sucrés, la vache va en consommer davantage. Donc au global, ces deux effets-là combinés vont faire que la vache peut produire jusqu’à cinq pour cent plus de lait.

[Changement de plan : un scientifique travaille avec des plants de luzerne vivante dans une serre.]

Narratrice : Ces résultats sont importants aux secteurs laitiers et de bovins de boucherie et peuvent fournir le profit économique.

[Plan de bovins laitiers qui mangent du fourrage.]

Des fourrages plus riches en énergie permettent de diminuer l’utilisation des grains, une plus grande stabilité des coûts de production...

[Changement de plan : un camion de lait quitte une ferme laitière.]

...une baisse des rejets azotés dans l’environnement et une amélioration de la production laitière.

[Gros plan d’un plan de luzerne.]

Il faut couper en fin d’après-midi, par une journée ensoleillée...

[Plan d’un tracteur chargeant une balle de foin ronde sur une plateforme.]

...et utiliser des andains larges.

[Gros plan d’un plan de luzerne.]

Voici la recette idéale...

[Plan de trois scientifiques discutant dans une serre.]

...pour produire des fourrages plus sucrés grâce à nos scientifiques et chercheurs fédéraux.

[Plan de Gilles Bélanger et de Gaetan Tremblay, debout dans une serre et souriant à la caméra.]

[La prise de vue fond au blanc.]

[Fondu sur fond blanc]

Texte à l’écran : Moderne. Innovatrice. En croissance. Découvrez d’autres innovations agricoles à www.agr.gc.ca.

[La douce musique électronique s’atténue progressivement.]

Texte à l’écran : Canada, © Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et l'Agroalimentaire (2017).

[Fondu au noir]

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :