Sélection de la langue

Recherche

La culture du maïs en climat froid (Vidéo)

L’équipe de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à St. John’s, à Terre Neuve, a mis au point une méthode permettant de cultiver du maïs en climat froid à l’aide d’un paillis de plastique biodégradable. Cette nouvelle méthode aide à nourrir les bovins laitiers sur l’île et à vendre des épis de maïs frais dans les marchés locaux. Jetez un coup d’œil à notre vidéo pour en apprendre davantage.

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d’érable s’affichent à l’écran. Il s’agit de l’illustration du titre de la vidéo.]

[Une douce musique acoustique se fait entendre graduellement.]

Texte à l’écran : La culture du maïs en climat froid – des solutions pour les fermes laitières des régions du Nord

Narratrice : La production de lait augmente...

[La vidéo débute par un plan intérieur d’une ferme laitière. Des vaches sont en train de manger.]

... à la ferme laitière de Robert Walsh à St. John’s, à Terre-Neuve...

[Les vaches, toujours en train de manger, sont montrées sous un autre angle.]

... en partie grâce à une culture...

[La prise de vue change pour montrer un agriculteur en train d’examiner un épi de maïs.]

... qui peut désormais être produite pendant la courte saison de croissance de Terre-Neuve-et-Labrador : le maïs!

[La prise de vue change pour montrer un tracteur qui applique une pellicule de paillis de plastique dans des rangées de maïs fraîchement ensemencées.]

Ce qui aide le maïs à pousser? Une pellicule de plastique biodégradable...

[La prise de vue change pour montrer de nouveaux plants de maïs qui percent la pellicule de paillis de plastique.]

... qui, appliquée sur les rangées de maïs, prolonge la saison de croissance de jusqu’à cinq semaines.

[La prise de vue change pour montrer Allan Kwabiah, chercheur à Agriculture et Agroalimentaire Canada, qui se promène dans un champ de maïs.]

Cette technique a été mise au point pour l’île...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d’Allan Kwabiah en train d’examiner un plant de maïs.]

... par le chercheur Allan Kwabiah d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.

[La prise de vue change pour montrer le chercheur Allan Kwabiah dans un champ de maïs. Il ne regarde pas directement la caméra.]

Allan Kwabiah, Ph. D. : Elle crée...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d’un jeune plant de maïs perçant à travers le paillis de plastique. Des flèches rouges apparaissent pour montrer que le plastique retient la chaleur et l’humidité du sol, agissant ainsi comme une serre.]

... un effet de serre en réchauffant l’air et le sol...

[La prise de vue change pour montrer Allan Kwabiah, toujours dans le champ de maïs.]

... dans lequel le maïs est semé.

[La caméra revient sur le gros plan du jeune plant de maïs qui perce le paillis de plastique. Les flèches rouges réapparaissent.]

La différence de température est d’environ...

[L’image du jeune plant de maïs glisse vers la droite, et la moitié de l’écran se remplit de blanc. Du texte s’affiche sur cette nouvelle section.]

Texte à l’écran : Différence de température allant de 8 à 10 °C

... huit à dix degrés Celsius entre le sol et l’air en dessous et au-dessus du paillis de plastique.

[La prise de vue change pour montrer un producteur agricole qui marche dans un champ de maïs.]

Narratrice : Robert Walsh est maintenant un des producteurs laitiers de la province à cultiver...

[La prise de vue change pour montrer un plan aérien d’un champ de maïs.]

... plus de mille acres de cet aliment riche en énergie.

[La prise de vue change pour montrer un autre jeune plant de maïs qui perce à travers le paillis de plastique.]

Les producteurs de légumes locaux se servent aussi de cette technique...

[La prise de vue change pour montrer une jeune femme en train de vider un panier de maïs frais dans un marché local.]

... pour vendre du maïs sucré frais aux consommateurs.

[La prise de vue change pour montrer plusieurs camions faisant la file devant un silo élévateur.]

La livraison d’aliments pour le bétail aux fermes laitières de Terre-Neuve...

[La prise de vue change pour montrer un épi de maïs qui servira à nourrir le bétail.]

... a toujours représenté un coût supplémentaire.

[La prise de vue change pour montrer la récolte du maïs.]

Maintenant, les producteurs de l’île peuvent réduire le coût des aliments du bétail en produisant cette culture locale.

[La prise de vue change pour montrer un tracteur en train d’appliquer une pellicule de paillis de plastique dans les rangées d’un champ de maïs.]

Les éleveurs de bovins laitiers et de bétail des autres régions nordiques du Canada gagnent à essayer cette technique.

[La dernière illustration de la vidéo s’affiche en fondu enchaîné.]

Texte à l’écran : Moderne. Innovatrice. En croissance. Découvrez d’autres innovations agricoles à www.agr.gc.ca.

[La douce musique acoustique cesse graduellement de jouer.]

Texte à l’écran : Canada. © Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (2016).

[Fondu au noir.]

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :