Sélection de la langue

Recherche

L'orge : une super culture bonne pour le cœur et les intestins!

Pour planifier une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

L'orge est une culture importante pour les agriculteurs canadiens et pour votre santé. Le titre de gloire de l'orge a longtemps été sa capacité de faire baisser le taux de cholestérol. Il ne vous faut consommer que 3 grammes de fibres d'orge solubles par jour (selon Santé Canada), ou 1 ½ gaufre à l'orge, pour obtenir ce résultat.

Une nouvelle découverte

Mme Nancy Ames (Ph. D.), chercheuse à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), et son équipe continuent de mener des essais cliniques et d'étudier le rôle que joue l'orge dans la réduction du taux de cholestérol. Elles ont récemment découvert d'autres avantages pour la santé. L'orge est bénéfique pour les intestins.

« Nous avons découvert que le bétaglucane de l'orge peut moduler le microbiote de l'intestin; cette découverte laisse entendre que l'orge agit également comme un prébiotique qui peut améliorer la santé métabolique chez les humains. »

- Nancy Ames, chercheuse à AAC, Richardson Centre for Functional Foods and Nutraceuticals, à Winnipeg

Les fibres d'orge modifient le ratio de deux importants types de bactéries intestinales, soit les bacteriodetes et les firmicutes. Selon les résultats des recherches menées par d'autres chercheurs, le fait d'avoir plus de bacteriodetes que de firmicutes dans l'intestin nous permet d'absorber moins de gras. Ces changements positifs dans la flore bactérienne intestinale entraînent une réduction des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires (crises cardiaques et AVC) ainsi qu'une réduction de la masse corporelle, du tour de taille, de la pression artérielle, etc.

« Les travaux de recherche que nous avons menés au Richardson Centre for Functional Foods and Nutraceuticals (RCFFN) nous ont permis de comprendre les mécanismes biologiques et les facteurs qui influent sur la capacité du bétaglucane de l'orge d'abaisser le taux de cholestérol. »

- Nancy Ames, chercheuse à AAC, Richardson Centre for Functional Foods and Nutraceuticals, à Winnipeg

Lors d'essais cliniques, les participants devaient consommer chaque jour des bétaglucanes de diverses viscosités (épaisseurs) et suivre un régime témoin à base de blé et de riz. La viscosité des bétaglucanes leur a été assignée de façon aléatoire. Les chercheurs ont constaté que le bétaglucane à viscosité élevée réussissait le mieux à faire baisser le taux de cholestérol. La bonne nouvelle : les méthodes de production habituelle créent une fibre à viscosité élevée. Nous pouvons donc tirer facilement profit des bienfaits pour la santé des produits de l'orge déjà sur le marché. Les chercheurs ont fait une autre découverte intéressante : il semblerait que nos gènes influent sur l'efficacité du bétaglucane de l'orge à faire baisser notre taux de cholestérol.

« Nous avons découvert que chez les personnes ayant un certain allèle associé à la production d'acide biliaire, le bétaglucane réussissait mieux à réduire le taux de cholestérol. »

- Nancy Ames, chercheur d'AAC, Richardson Centre for Functional Foods and Nutraceuticals, à Winnipeg

Voilà de bonnes nouvelles pour les consommateurs et les producteurs. La recherche effectuée à AAC sur les bienfaits pour la santé de l'orge favorisera la mise au point de nouveaux produits et accroîtra la demande d'orge. Savourez une bonne soupe à l'orge et profitez de ses bienfaits. L'ajout d'orge est un excellent moyen peu coûteux d'incorporer des ingrédients sains à votre régime.

Principales découvertes (bienfaits)

Galerie de photos

La description de cette image suit.
Mesure en argent contenant de la farine d'orge.
La description de cette image suit.
Un bol de soupe à l'orge et aux lentilles regorgeant de couleurs.

Information connexe

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :