Sélection de la langue

Recherche

Défenses naturelles des plantes (Vidéo)

Certaines plantes sont connues des scientifiques pour leur capacité de se protéger en produisant naturellement des substances chimiques. Chris Kirby, chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada, cherche à bien identifier ces substances pour pouvoir protéger d'autres cultures contre les champignons, insectes, maladies et bactéries.

Voyez dans la vidéo comment la science vise des solutions naturelles pour la lutte antiparasitaire.

Transcription de la vidéo

[Une image et une feuille d'érable s'affichent à l'écran. Il s'agit de l'illustration du titre de la vidéo.]

[Une douce musique électronique commence.]

Texte à l'écran : Défenses naturelles des plantes

[La vidéo débute par une prise de vue d'un homme portant des gants bleus qui prélève des échantillons de fleurs parmi un groupe de plantes.]

Narratrice : Chris Kirby, chercheur scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada, cherche une nouvelle façon de protéger les cultures contre les champignons...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan de l'homme portant des gants bleus qui prélève des échantillons de fleurs parmi un groupe de plantes.]

... les insectes, les maladies et les bactéries. Il croit que des réponses se trouvent dans ces fleurs et ces plantes.

[La douce musique électronique continue.]

[La prise de vue change pour montrer une petite parcelle de plantes aux fleurs violettes communément connues sous le nom de lupin.]

Le projet est axé sur les lupins...

[La prise de vue change pour montrer des rangs de plantes aux fleurs orange communément connues sous le nom de capucine.]

... les capucines...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'une grande plante aux fleurs rose pâle appelée cléome.]

... les cléomes...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'une plante herbacée appelée herbe du Soudan.]

... l'herbe du Soudan...

[La prise de vue change pour montrer de grandes plantes garnies de grappes de fleurs blanches connues sous le nom de sarrasin.]

... et le sarrasin...

[La prise de vue revient à l'homme portant des gants bleus qui prélève des échantillons de fleurs parmi un groupe de plantes.]

[La douce musique électronique continue.]

…toutes des plantes qui sont connues des scientifiques pour leur capacité de se protéger en produisant naturellement des substances chimiques.

[La prise de vue change pour montrer deux adjoints de recherche travaillant sur les parcelles d'essai.]

M. Kirby et son équipe soumettent ces fleurs, racines, tiges et feuilles...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'un des adjoints de recherche. Elle coupe les racines des plantes d'essai pour les mettre dans des contenants blancs.]

... à un processus de détermination du profil phytochimique...

[La prise de vue change pour montrer un homme portant un sarrau qui utilise de l'équipement scientifique dans un laboratoire.]

... pour en déterminer les principaux composés. Le but est de mettre au jour les défenses naturelles de ces plantes...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan de l'équipement utilisé par le chercheur.]

... d'en extraire les substances chimiques actives et de voir comment ces substances peuvent protéger les cultures.

[La prise de vue change pour montrer un très gros plan de l'équipement.]

[La douce musique électronique continue.]

M. Kirby commence à voir de bonnes choses.

[La prise de vue change pour montrer M. Chris Kirby face à la caméra dans un laboratoire.]

Texte à l'écran : M. Chris Kirby, physicochimiste, Agriculture et Agroalimentaire Canada

M. Chris Kirby : Au cours de la dernière année, nous avons été en mesure de soumettre différents pathogènes fongiques à des essais préliminaires, et nous avons obtenus quelques bons résultats préliminaires avec des extraits bruts.

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'un cléome, une grande plante aux fleurs rose pâle.]

Narratrice : Ces fleurs pourraient donc être ajoutées à une rotation des cultures pour agir comme fumigants.

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'un lupin, une grande plante aux fleurs violet pâle.]

[La douce musique électronique continue.]

D'autres fleurs pourraient être utilisées sous forme d'extraits pouvant être pulvérisés sur les cultures pour limiter le nombre d'insectes.

[La prise de vue change pour montrer un gros plan d'une capucine, une plante basse aux fleurs orange.]

M. Chris Kirby : Du point de vue environnemental, nous voulons toujours utiliser des substances inoffensives dans nos champs.

[La prise de vue change pour montrer M. Kirby qui utilise d'autres appareils scientifiques dans un laboratoire.]

[La douce musique électronique continue.]

Alors, si nous pouvons trouver une substance inoffensive pour remplacer certains pesticides chimiques, elle pourrait être utile...

[La prise de vue change pour montrer un gros plan de M. Kirby tenant trois contenants blancs. Des échantillons des fleurs que nous avons vues tout au long de la vidéo se trouvent dans chaque contenant.]

... tant aux agriculteurs biologiques qu'aux agriculteurs traditionnels.

[Fermeture en fondu.]

[Ouverture en fondu.]

Texte à l'écran : Moderne. Innovatrice. En croissance. Découvrez d'autres innovations agricoles à http://www.agr.gc.ca.

[La douce musique électronique cesse.]

Texte à l'écran : Canada, © Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2015).

[Fermeture en fondu.]

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :