Sélection de la langue

Recherche

Bleuets: de sauvages à cultivés

Au Canada, la production de bleuets est en transition et passe de la production de fruits « sauvages » à un système de production plus intensif de fruits cultivés, et ce, pour plusieurs raisons. En effet, on cherche ainsi à obtenir un rendement plus élevé et une meilleure qualité et à introduire de nouvelles variétés plus adaptées au climat frais du Canada. Pour répondre à cette demande, les scientifiques d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) travaillent à la création de génotypes de petits fruits de climat frais, bien adaptés et au rendement élevé, ainsi qu'à la conception d'un système de culture écologiquement viable.

Le Centre de recherche d'AAC de St. John's, à Terre-Neuve-et-Labrador, possède déjà une collection de germoplasmes, y compris des clones sauvages et des hybrides. En utilisant ces germoplasmes, les scientifiques peuvent évaluer et sélectionner des génotypes bien adaptés aux conditions environnementales défavorables (comme le gel tardif, les sols susceptibles à la sécheresse et les climats frais) de même que des génotypes résistants aux insectes ravageurs, comme la tisseuse du bleuet. L'identification de variétés résistantes aux infestations de tisseuse du bleuet permettra de réduire la dépendance des agriculteurs à l'égard des insecticides, de réduire les coûts et les ressources (temps, main-d'oeuvre, carburant et insecticides) et offrira un avantage commercial aux producteurs qui veulent vendre leurs petits fruits comme un produit « sans insecticides ».

La recherche sur le bleuet est essentielle au développement économique du secteur agricole de Terre Neuve-et-Labrador et d'autres régions de climat frais du Canada, parce que les bleuets sont déjà adaptés aux environnements de climat frais et qu'ils représentent une culture de grande valeur dans les régions comme Terre Neuve et Labrador, où les terres agricoles sont rares et peu de cultures sont adaptées.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec le chercheur principal du projet : Samir C. Debnath, Ph. D.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :